Arne Quinze à l’honneur de la BRAFA 2022

2022 signe le grand retour en présentiel et tout en couleur de la BRAFA. L’invité d’honneur de cette 67è édition est le plasticien belge Arne Quinze, dont l’art tout entier puise son inspiration dans les beautés de la nature. 

La BRAFA a pour tradition d’accueillir un Invité d’honneur différent lors de chacune de ses éditions. Après Julio Le Parc (2017), Christo (2018), Gilbert & George (2019), elle n’avait jamais encore accueilli d’artiste belge. Pour l’édition 2022, Arne Quinze devient le premier artiste belge invité, renforçant ainsi un ancrage « local » qui s’est manifesté lors de la crise sanitaire.

Arne Quinze a débuté sa carrière dans les années 1980 en tant qu’artiste graffeur. Il s’est toujours interrogé sur le rôle des villes et a commencé à chercher à faire de ces villes, des musées à ciel ouvert. Son travail a rapidement évolué du Street Art à l’Art Public avec des thèmes récurrents comme l’interaction sociale, l’urbanisation et la diversité.

Ce qui anime Quinze, c’est la croyance en la réalisation possible d’une société idéaliste où tous les individus communiqueraient et interagiraient. Ses installations sont considérées comme des monuments qui présentent une dynamique différente du développement urbain: Paris, Shanghai, Beyrouth, Washington D.C., Bruxelles, Mumbai, São Paolo…

Arne Quinze, Secret garden, Valencia. Photography by Dave Bruel

« Faire des villes des musées de plein air… Cela ressemble à un rêve utopique, mais je fais tout mon possible pour réaliser ce rêve. Pour défier chaque jour le public par l’art disposé autour de lui. L’art a une influence positive sur les gens et sur leur développement personnel: il élargit leurs horizons et les rend plus tolérants aux différences qu’ils rencontrent dans la société. »

Arne Quinze

Les oeuvres d’Arne Quinze naissent de nombreuses rencontres personnelles avec la beauté débridée de la nature. Chacune de ses créations est précédée d’une observation méticuleuse et admirative de son large jardin aux fleurs sauvages qui entoure son studio, situé au cœur du petit village de Laethem- Saint-Martin, qui fut autrefois le centre de l’Expressionisme flamand.

Vue du studio de Arne Quinze. Photographie : Dave Bruel

La variété des couleurs et des formes qu’il utilise dans ses peintures et sculptures est aussi vaste que l’imagination du spectateur. Pour la BRAFA 2022, Arne Quinze expose des peintures de grand format dont un quadriptyque inspiré des « quatre saisons », une série d’œuvres sur papier, une sculpture monumentale, des installations spatiales, sonores et vidéo, sans oublier le dessin du tapis de cette édition. 

Arne Quinze – BRAFA Art Fair 2022 – View of BRAFA © Fabrice Debatty

Comme l’explique Laurent Mercier, co-Directeur de la galerie MARUANI MERCIER qui représente l’artiste : « Arne est l’artiste le plus controversé que nous ayons décidé de représenter. Pas seulement parce qu’il est le premier artiste belge de notre programmation… Pas seulement en raison de son look – il doit être l’homme ayant le look le plus brut à peindre des fleurs – ou de sa vie personnelle haute en couleurs… Mais parce que Arne a toujours fait ce qu’il voulait, et non ce que le marché s’attendait à ce qu’il fasse. Le marché de l’art aime être capable de classer un artiste dans une catégorie, et de rendre ainsi sa pratique explicable, reconnaissable, et de la sorte, compréhensible. Cependant, aussitôt qu’Arne sent qu’il est placé « dans une boîte », il change complètement sa pratique artistique. Il me fait penser à Francis Picabia, dont on disait qu’il posséda 180 voitures et 400 femmes dans sa vie, et qui changeait aussi complètement son style pictural à chaque fois que le marché cherchait à s’en emparer. Et ce qui fait d’Arne un pur créatif, son refus de refaire sans cesse la même chose; il progresse jusqu’à ce qu’il trouve ce qu’il cherche, puis passe à l’idée suivante. »

BRAFA Art Fair 2022 – Galerie MARUANI MERCIER © Fabrice Debatty

Pour Harold t’Kint de Roodenbeke, Président de la BRAFA: « Ses œuvres nous incitent à nous interroger sur notre environnement, sur notre place dans celui-ci, à nous émerveiller, à renouer avec nos racines. Ses créations expressives et colorées devraient sans nul doute instiller une atmosphère joyeuse et positive à la BRAFA, qui conviendra particulièrement bien à cette édition du renouveau. »

BRAFA Art Fair 2022 – Arne Quinze © Fabrice Debatty

BRAFA
Du 19 au 26 juin 2022
Brussels Expo ǀ Heysel Palais 3 et 4
Place de Belgique 1 – 1020 Bruxelles
www.brafa.art

Toute reproduction interdite
http://www.arteez.ch 2022