Art Basel – Une foire hors norme

L’édition 2018 de Art Basel de Bâle vient de s’achever. Cette année encore, tous les chemins artistiques menaient à Messeplatz dans le fameux bâtiment Messe Basel imaginé par les architectes Herzog & de Meuron.

En chiffres, Art Basel à Bâle, ce sont près de 300 galeries venant de 35 pays à travers le monde et présentant plus de 4.000 artistes qu’ils soient peintres, sculpteurs, plasticiens, dessinateurs, photographes, performeurs ou autres. Les acteurs du monde de l’art, collectionneurs, qu’ils soient nouveaux ou avertis, et autres amateurs d’art sont venus de 100 pays différents avec une forte présence de visiteurs venant d’Europe et d’Asie. Tous ces artistes et leurs oeuvres se sont retrouvés durant cette semaine sous les feux des projecteurs et dans l’objectif des photographes professionnels et amateurs, le hashtag ArtBasel2018 ayant à ce jour obtenu près de 15.000 publications.

Cette année, la diversité était à l’honneur avec des oeuvres créées par des artistes femmes et des minorités. Par exemple, les oeuvres de Joan Mitchell étaient représentées par les plus grandes galeries internationales. Une des oeuvres de l’artiste-peintre américaine qui s’illustre dans le mouvement Expressionniste Abstrait, a été vendue en début de foire à $ 14 millions par la galerie Hauser & Wirth. Les artistes afro-americains ont également eu la cote avec la vente d’oeuvres de Sam Gilliam par la galerie New-Yorkaise Alexander Gray. Des oeuvres de Henry Taylor, Barkley L. Hendricks ou encore Kerry James Marshall ont également trouvé preneur.

MITCH38267-hires.jpgJoan Mitchell, Composition, 1969, huile sur toile, 195×130 cm, Basel 2018 © Joan Mitchell Foundation Private Collection. Courtesy Hauser & Wirth Photo: Ron Amstutz

Pour ne pas déroger à la règle, tous les grands noms du monde de l’art étaient représentés pour cette 49ème édition. De l’art moderne et contemporain à l’espace Galleries dont le rez équivaut à une visite des plus beaux musées au monde, des oeuvres monumentales de Robert Longo, Lara Favaretto, José Yaque, Ibrahim Mahama, Cerith Wyn Evans ou encore Ai Wei Wei à Art Unlimited, le Parcours proposé à travers les rues de Bâle où les sculptures contemporaines ont investis les espaces publics et privés, des Conversations sur l’état du marché de l’art, des performances et beaucoup de socializing pour les visiteurs venus en masse.

_4_BERNARD_FRIZE.jpgBernard Frize, Réuni, 2018, Acrylic and resin on canvas, 225×170, Galerie Perrotin, Galleries, Art Basel 2018 © Art Basel

L1000968.jpgMark Bradford, You must have fell and hit your head, 2001, Mnuchin Gallery,
Galleries, Art Basel 2018

L1000950.jpgJean-Michel Basquiat, Untitled, 1986, Charcoal, graphite and colored pencil on paper, 76×56.5 cm, Van De Wegue Fine Art, Galleries, Art Basel 2018

L1000909.jpgZao Wou-Ki, Untitled, 2007, Aquarelle, 103 x 153 cm, Kamel Mennour, Galleries,
Art Basel 2018

L1000873.jpgCerith Wyn Evans, Neon Forms (after NohI), 2015, White Cube, London, Art Unlimited, Art Basel 2018

L1000844.jpgAi Wei Wei, Tiger, Tiger, Tiger, 2015, Lisson, London, Neugerriermschnider, Berlin, Art Unlimited, Art Basel 2018

Parmi les oeuvres les plus marquantes, nous avons retenu Death Star II de Robert Longo qui dénonce avec cette oeuvre la violence par les armes aux Etats-Unis. Cette sculpture monumentale, présenté à Art Unlimited a été réalisée avec 40.000 balles.

L1000892Robert Longo, Death Star II, 2017-2018, Metro Pictures, Thaddaeus Ropac, Art unlimited 2018 © Arteez

Les 95.000 visiteurs de Art Basel ont certainement pu apprécier d’autres événements qui ont eu lieu en parallèle de la foire. Bâle a, de fait, accueilli plusieurs autres manifestations artistiques pendant cette semaine marathon dont Design Miami / Basel 2018, LISTE, Volta 14, et pour leurs premières éditions à Bâle: Photo Basel et Paper Positions.

Les musées de la ville ont également sortis le grand jeu avec des magnifiques expositions dont Bacon-Giacometti à la Fondation Beyeler et The Music of Color au Kunstmuseum qui présentait une exposition solo de l’artiste Sam Gilliam.

En conclusion, cette semaine bâloise était aussi intense qu’enrichissante. Les prochaines éditions de “la marque Art Basel” seront à Buenos Aires du 6 au 12 septembre 2018 dans le cadre de la nouvelle initiative Art Basel Cities et à Miami Beach du 6 au 9 décembre prochain.

Unlimited, White Cube, Ibrahim Mahama, PRIbrahim Mahama, White Cube, Art Unlimited, Basel 2018, Courtesy of Art Basel
© Art Basel

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2018