artgenève 2020

La 9ème édition de artgenève propose 125 expositions avec la présence de 95 galeries d’art contemporain et moderne et la présentation de 15 solo shows. Il faut compter aussi les expositions présentées dans les secteurs dédiés aux vidéos d’art et aux éditions, les espaces institutionnels et les présentations de collections privées.

Les nouveaux exposants

Pour cette nouvelle édition, le salon d’art reçoit de nouvelles galeries suisses comme von Bartha (Bâle) qui fête cette année ses cinquante ans d’existence. Pour marquer cet anniversaire, la galerie présente cinquante oeuvres sur son stand d’artistes tels que Imi Knoebel, Auguste Herbin, Brion Gysin ou encore Andrew Bick.

Autre nouvelle venue, la galerie Fabienne Lévy (lire aussi Rencontre avec Fabienne Lévy). Elle expose des oeuvres de Andrea Galvani, Yuval Yairi et Vikenti Komitski. Ce dernier sera à l’honneur de sa prochaine exposition intitulée Sea Level qui se tiendra à la galerie lausannoise du 4 février au 21 mars 2020.

Vues du stand de la galerie Fabienne Lévy (gauche et milieu) et de la galerie von Bartha (droite), artgenève 2020 © ARTEEZ

Parmi les nouveaux marchands internationaux qui sont présents cette année, nous pouvons citer Applicat-Prazan (Paris). La galerie propose des oeuvres de Maria Elena Viera Da Silva, Pierre Soulages et Nicolas de Staël. Le visiteur pourra également visiter les stands de Campoli Presti (Paris et Londres), Loevenbruck (Paris), David Lewis (New-York), Massimo De Carlo (Milan, Londres et Hong Kong) et Lévy Gorvy (New-York, Londres, Hong Kong). A noter que le couple a également ouvert une antenne à Zurich en 2019 avec son associé Andreas Rumbler.

Lévy Gorvy présente des artistes représentatifs de la galerie comme Günther Uecker, Enrico Castellani, Jannis Kounellis, François Morellet ou encore Frank Stella. Deux artistes suisses sont également exposés : Peter Regli avec ses bonhommes de neige en marbre et pierres précieuses et Yves Dana avec une oeuvre récente intitulée Conversations secrètes. L’artiste avait fait l’objet d’un portrait du mois à retrouver ici: Rencontre avec Yves Dana.

Vue du stand de la galerie Lévy Gorvy, artgenève 2020 © ARTEEZ

De gauche à droite: Maria Elena Viera Da Silva, Ville grise, 1953, huile sur toile / Pierre Soulages, Peinture 55 x 46 cm, 17 janvier 1956, huile sur toile / Nicolas de Staël, Composition 1950, huile sur toile. Oeuvres exposées sur le stand de la galerie Applicat-Prazan, artgenève 2020 © ARTEEZ

Ces nouveaux exposants rejoignent les galeries fidèles de artgenève telles que Hauser & Wirth (la galerie est présente en Suisse à St. Moritz, Zurich et Gstaad), Gagosian (présence internationale mais aussi à Genève et Bâle), Pace (présence internationale et Genève), Perrotin, Capitain Petzel (Berlin), Galleria Continua (international) et Tornabuoni Art (Paris) pour n’en citer que quelques-unes.

Parmi les stands qui ont marqué notre attention, celui de Peter Kilchmann qui propose une installation du bâlois Tobias Kaspar, un artiste inclassable qui est aussi créateur de mode et éditeur. Il présente ici Epicenter, une installation qui dénonce la production de masse et le conformisme actuel. A noter aussi des oeuvres de la photographe iranienne Shirana Shahbazi qui a reçu le prix Meret Oppenheim en 2019.

Vue du stand de la Galerie Peter Kilchmann, artgenève 2020. Courtesy des artistes et de la galerie

La présence des institutions – marque de fabrique de artgenève

En plus des institutions suisses comme le Mamco de Genève qui acquiert comme chaque année une oeuvre par jour à la foire pour enrichir ses collections et Plateforme 10 à Lausanne qui invite le visiteur à faire de la balançoire pour faire défiler des diapositives des collections du Musée de l’Elysée, du MCBA et du MUDAC, artgenève a invité pour cette nouvelle édition l’ICA Milano qui présente Yes Yes Yes Revolutionary Press in Italy, une installation réunissant des publications dites révolutionnaires faites entre les années 1966 et 1977 et le Centre Pompidou de Paris qui nous plonge dans l’univers du célèbre sculpteur Brancusi à travers la projection d’un ensemble de films sur son travail.

Les fondations et autres collections privées

Le salon artgenève a aussi invité pour son édition 2020 des fondations et des collections privées. Par exemple, la Collection Ringier de Zurich présente une grande installation de Philippe Parreno intitulée Speech Bubbles (Red) de 2010 et une importante collection genevoise consacre un espace à la vision singulière de l’artiste écossais David Shrigley. Un bel exemple de la mise à l’honneur par artgenève des collections et des collectionneurs.

De gauche à droite, vue du stand de Plateforme 10 / Installation de Philippe Parreno (Speech Bubbles (Red) de 2010 / Vue du stand consacré à la monographique de David Shrigley proposée par une importante collection genevoise

La Fondation Gandur pour l’Art revient à artgenève pour la deuxième année consécutive (voir à ce sujet Un musée au salon Artgenève de janvier 2019) et propose un accrochage sur les artistes du mouvement Supports/Surfaces. Considéré comme le dernier mouvement d’avant-garde, les artistes membres ont par leurs réflexions et leurs travaux questionné la matérialité de la peinture en repensant la forme, la composition et le format.

Vue du stand de la Fondation Gandur pour l’Art, Artgenève 2020 © ARTEEZ

En ce qui concerne les solo shows, le Prix Solo artgenève – F.P. Journe a été décerné cette année à deux galeries : la Galerie Richard Saltoun (Londres) pour le solo show de Greta Schödl et la Galerie Jean Brolly (Paris) pour l’exposition de John Armleder.

artgenève
Palexpo, Genève
Du 30 janvier au 2 février 2020
www.artgeneve.ch

* * *

A vos agendas pour les prochains rendez-vous:

artmonte-carlo du 30.04 au 3.05.2020 – Forum Grimaldi de Monaco

Geneva Biennale – Sculpture Garden du 12.06 au 11.09.2020 – Parcs des Eaux-Vives & la Grange, Quai Gustave-Ador, Genève 

Toute reproduction interdite
© http://www.arteez.ch 2020