Exposition inaugurale du MCBA de Lausanne

La très attendue ouverture du Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne aura lieu les 5 & 6 octobre 2019

L’exposition inaugurale Atlas. Cartographie du don est l’occasion d’un vernissage public d’envergure. Durant deux jours, les visiteurs pourront découvrir ou redécouvrir les oeuvres de la collection du MCBA présentées dans la totalité des salles d’exposition du nouveau bâtiment situé au coeur de Plateforme 10.

Des visites-conférences mais aussi des « visites urbaines » autour de Plateforme 10, des ateliers et des concerts seront au programme de ce weekend d’ouverture (pour retrouver le programme complet, cliquez ici).

Julian Charrière, We Are All Astronauts, 2013. Vue d’exposition, We Are All Astronauts, Centre Culturel Suisse, Paris, France, 2014 13 globes terrestres en verre, plastique, papier et bois. Base en métal et panneau MDF. Poussière récoltée de la surface des globes passés au papier de verre, env. 150 x 320 x 160 cm. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Acquisition, 2015 © Julian Charrière; VG Bild-Kunst, Bonn, Germany. © 2019, ProLitteris, Zurich. Photo: Martin Argyroglo.

Des oeuvres monumentales

Avant d’entrer dans le bâtiment, le visiteur sera accueilli par La Crocodile, œuvre monumentale d’Olivier Mosset et Xavier Veilhan. Cette sculpture en métal peint a été inspirée de la locomotive éponyme.

Vue de l’extérieur du McBA, oeuvre d’Oliver Mosset et Xavier Veilhan, La Crocodile © oneARTlover

Une fois les portes passées, il faudra lever les yeux pour admirer un arbre de plus de 14 mètres de haut de l’artiste italien Giuseppe Penone. Cette sculpture en bronze, granit et or intitulée Luce e ombra trônera dans le hall d’accueil du musée. Comme l’explique Giuseppe Penone, « L’arbre s’élance vers le ciel et le feuillage s’élargit en une forme ample et sphérique afin de recueillir un maximum de lumière. Voilà la raison pour laquelle ses feuilles sont dorées. Le bronze par contre est un élément soumis à la force de gravité qui nous dirige vers les profondeurs de la terre, vers l’obscurité. » 

Vue du hall du McBA, oeuvre de Giuseppe Penone, Luce e Ombra © oneARTlover

Parmi les oeuvres à ne pas manquer, l’installation « Swiss Army Knife » de Thomas Hirschhorn. Elle avait été présentée à la Kunsthalle de Berne en 1998. Formé de « quinze points de condensation », le dispositif fonctionne comme le traditionnel couteau suisse. 

Thomas Hirschhorn, Swiss Army Knife, 1998. Installation, techniques mixtes. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Dépôt à long terme de la Fondation Walter A. Bechtler, Suisse, 2012 © 2019, ProLitteris, Zurich
Photo : Gabrielle Besenval

La Collection du MCBA

La collection s’est construite grâce à des acquisitions, des dons, des achats en co-propriété, des dépôts à long terme de privés, et aussi d’organismes cantonaux et nationaux dont Art Visuels Vaud, la Confédération suisse et la Fondation Gottfried Keller. La Commission cantonale des activités culturelles est chargée de l’acquisition d’oeuvres d’art vaudois contemporain.

Le MCBA conserve près de 10’000 œuvres dans sa collection. La période de prédilection du MCBA débute avec la seconde moitié du XVIIIe siècle. Parmi ces artistes, on peut citer Louis Ducros (1748-1810), Jacques Sablet (1749-1803), Charles Gleyre (1806-1874).

Charles Gleyre, Minerve et les Grâces, 1866.
Huile sur toile cintrée, 227 x 139 cm. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Acquisition avec la participation de Marius Chessex, de la Société vaudoise des beaux-arts et d’une souscription publique, 1907

Avec le legs du Dr Henri-Auguste Widmer, la collection s’enrichit dans les années 1930 d’œuvres majeures de l’impressionnisme, du symbolisme et du post-impressionnisme dont Degas, Renoir, Cézanne, Vuillard, Bonnard, Denis, Rodin et Maillol. Ces artistes dialoguent avec les Suisses François Bocion, Eugène Burnand, Ernest Biéler, Louise Breslau, Ferdinand Hodler, Giovanni Giacometti, et Marius Borgeaud.

Ferdinand Hodler, Le Léman vu depuis Chexbres, 1911.
Huile sur toile, 61 x 90 cm. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Prêt à long terme d’une collection particulière, 2019

L’art d’après-guerre dont l’expressionnisme abstrait, l’école de Paris, l’arte povera est représenté avec des œuvres de Pierre Soulages, Giuseppe Penone, Flavio Paolucci ou encore Mario Merz.

Pierre Soulages, Peinture, 324 x 362 cm (Polyptyque J), 1987.
Huile sur toile, 324 x 362 cm. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Don de Pierre Soulages en hommage à Olivier Pauli, 2017 © 2019, ProLitteris, Zurich

L’art contemporain international est représenté par Rebecca Horn, William Kentridge, Anselm Kiefer mais également Zao Wou-Ki et Balthus grâce aux dons et aux dépôts consentis récemment.

Zao Wou-Ki, Hommage à Egdar Varèse – 15.10.64, 1964.
Huile sur toile, 255 x 345 cm. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Donation de Françoise Marquet, 2015 © 2019, ProLitteris, Zurich

Parmi les dernières acquisitions du MCBA, on peut citer un monochrome monumental d’Olivier Mosset, des toiles de Claudia Comte, Sylvain Croci-Torti ou encore Philippe Decrauzat. Une toile de Thomas Huber a rejoint l’important fonds de cet artiste conservé au MCBA, de même que deux toiles majeures de Valérie Favre. Les corpus existants d’artistes comme Alain Huck, Julian Charrière, Silvie Defraoui, Renée Green ou encore Marcel Broodthaers ont également été enrichis.

La Fondation Félix Vallotton

2019 est l’année Vallotton. Après une exposition majeure de l’artiste à la Royal Academy of Arts de Londres (Félix Vallotton – Une rétrospective à Londres), l’artiste sera exposé au Metropolitan Museum de New York dès fin octobre 2019.

Comme l’explique Yves Noël, président de la Fondation Félix Vallotton: « Avec l’arrivée de la Fondation Félix Vallotton au Musée cantonal des Beaux-Arts naît à Lausanne un centre d’excellence sur l’artiste qui est unique au monde : se trouveront sur le même lieu la plus grande collection d’œuvres de Félix Vallotton (plus de cinq cents pièces), propriété du Musée, les archives, esquisses et manuscrits détenus par la Fondation ou déposés par la famille de l’artiste et les deux spécialistes incontestées du peintre, Marina Ducrey et Katia Poletti. Outre les visiteurs, les chercheurs vont donc pouvoir investir PLATEFORME 10 ».

Félix Vallotton, L’Eté (Baigneuses au repos), 1912. Huile sur toile, 201 x 250,5 cm. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Acquisition, 1924

L’exposition Atlas. Cartographie du don est gratuite et est à voir jusqu’au 12 janvier 2020. Elle laissera ensuite la place aux artistes viennois avec « A fleur de peau ». Vienne 1900, de Klimt à Schiele et Kokoschka, qui se tiendra à partir du 14 février 2020.

Weekend inaugural du Musée cantonal des Beaux-Arts
PLATEFORME 10
Place de la Gare 16
1003 Lausanne
5 & 6 octobre 2019
www.mcba.ch
www.plateforme10.ch

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2019