Baisser de rideau pour Christo

L’artiste Christo (1935-2020) est allé rejoindre Jeanne-Claude, son épouse et collaboratrice artistique, décédée en 2009. Le couple a toujours souhaité que leurs projets artistiques se poursuivent après leur mort. L’Arc de Triomphe empaqueté devrait voir le jour l’année prochaine

La beauté, la science et l’art triompheront toujours.

Christo, 1958

Christo (Christo Vladimirov Javacheff) et Jeanne-Claude (Jeanne-Claude Marie Denat) sont tous les deux nés un 13 juin 1935, lui à Gabrovo (Bulgarie) et elle, à Casablanca (Maroc). Ils ont 23 ans quand ils se rencontrent à Paris. Christo et Jeanne-Claude, un couple mythique qui « révélait en cachant », vont se décrire comme des architectes environnementaux.

Les années parisiennes

A son arrivée à Paris, Christo va réaliser des portraits de commande pour gagne sa vie. Il commence déjà, à cette époque, à empaqueter des objets comme des boîtes métalliques ou des bouteilles avec du tissu. Il rigidifie le tout avec de la laque et les entoure de ficelle.

L’artiste va ensuite emballer du mobilier ou encore des barils. Il va ainsi constituer, selon ses propres termes son « Inventaire ». Ces Empaquetages, réalisés entre 1958 à 1964, vont marquer ses expériences parisiennes. Au-delà des petits objets, l’artiste va passer aux statues et même empaqueter des modèles vivants.

Christo (right) and filmmaker Charles Wilp (left) with « Wrapped Woman, 1963 » 
1963. Photo: Anthony Haden-Guest © 1963 Christo 

Toujours à Paris, Christo va débuter sa série intitulée Store Fronts. L’artiste va montrer des vitrines dont il recouvre de papiers et de tissus opaques les intérieurs. Ces installations interrogent sur la marchandisation de l’art mais également l’utilisation de matériaux modernes comme le plexiglas, l’aluminium ou encore le contreplaqué, présents dans l’art minimal.

En 1964, le couple s’installe à New-York. Christo va continuer sa série sur les vitrines occultées et réaliser Corridor Store Front, une installation qui va transformer l’appartement du couple à SoHo en un espace de production et d’exposition.

Corridor Store Front, 1967-1968
aluminium, bois, plexiglas, lumière électrique ; 443 x 460 x 2110 cm 
coll. Jeanne-Claude Christo, New York avec Daniel Varenne, Genève, dépôt Mamco 

La conception des Store Fronts va confirmer l’intérêt de Christo pour la dimension architecturale, constitutive des projets urbains qu’il va developper en collaboration avec Jeanne-Claude.

Investir l’espace public

Ce sont bien les projets monumentaux en extérieur qui vont faire la renommée internationale du couple. Parmi les réalisations importantes de Christo et Jeanne-Claude, on peut citer Iron Curtain (1962), un mur constitué de 240 barils de pétrole, d’une hauteur de 4,30m, prévu pour barrer la rue Visconti à Paris. Le projet avait été conçu en réaction à la construction du mur de Berlin.

Capture d’écran du compte Instagram @christojeanneclaude

Autres projets aux Etats-Unis: le Valley Curtain dans le Colorado (1970-1972), qui a nécessité 13 000 mètres carrés de nylon tissé orange, retenus par des câbles; le Running Fence en Californie, érigé sur près de 40 km, le jour de la mort de Mao Zedong en septembre 1976 ou encore les Surrounded Islands (1980-1983) où 11 ilôts artificiels, de la baie de Biscayne dans le Grand Miami, servant principalement de décharge à ordures, ont été encerclées d’un tissu rose.

Christo and Jeanne-Claude. Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72. Photo: Wolfgang Volz
Christo and Jeanne-Claude. Running Fence, Sonoma and Marin Counties, California, 1972-76. Photo: Jeanne-Claude
Christo and Jeanne-Claude. Surrounded Islands, Biscayne Bay, Greater Miami, Florida, 1980-83. Photo: Wolfgang Volz

Le projet urbain du Pont-Neuf

L’exposition Christo et Jeanne Claude. Paris! au Centre Pompidou (qui a été temporairement fermée en raison des mesures gouvernementales liées au Covid-19) ouvrira le 1er juillet 2020. Elle retrace évidemment les années parisiennes de Christo mais aussi les étapes du projet The Pont-Neuf Wrapped (Le Pont-Neuf empaqueté), mené de 1975 à 1985.

Dès 1975, Christo et Jeanne-Claude avait développé l’idée d’empaqueter le célèbre monument parisien avec un tissu de couleur grès doré. Comme l’explique la commissaire de l’exposition, Sophie Duplaix: « en choisissant le Pont-Neuf comme objet du geste d’empaquetage, Christo et Jeanne-Claude souhaitaient non seulement créer une œuvre temporaire en prise directe avec le réel, mais aussi inscrire leur proposition dans l’histoire de ce pont parisien comme source d’inspiration des artistes. Après Turner, Renoir, Brassaï, Pissarro, Marquet …, Christo et Jeanne-Claude dépassent la question de la représentation picturale pour opérer une transformation qui souligne les qualités architecturales du pont et renouvelle notre rapport à l’appréhension de ses volumes et à la déambulation. »

Christo and Jeanne-Claude: The Pont Neuf Wrapped, Paris, 1975-85 Photo: Wolfgang Volz.
© 1985 Christo + Wolfgang Volz

Financement des projets

Les artistes finançaient leurs réalisations monumentales grâce à la vente des collages et des dessins préparatoires réalisés par Christo. Pour chaque projet majeur, ils conservaient les maquettes et tous autres documents témoignant des étapes de sa réalisation. 

Par exemple, pour le projet de l’Arc de Triomphe, de nombreuses oeuvres de Christo étaient en vente sur le stand de la Guy Pieters Gallery (Belgique) à l’occasion de la BRAFA 2020.

Christo (Gabrovo, Bulgaria, 1935-2020). L’ Arc de Triomphe, Wrapped (Project for Paris) Place de l’Etoile-Charles de Gaulle, 2019. Mixed media, collage. 43.1 x 55.9 cm. Présenté sur le stand de la Galerie Guy Pieters, BRAFA 2020. Courtesy of the artist and the gallery

A venir : L’Arc de Triomphe empaqueté

En 1962 déjà, Christo avait formé le vœu d’empaqueter l’Arc de Triomphe, Place de l’Etoile, à Paris. Le projet aurait dû voir le jour à l’automne de cette année. En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, le projet a dû être reporté d’une année. Il devrait donc voir le jour l’année prochaine, du 18 septembre au 3 octobre 2021.

Christo. L’ ARC DE TRIUMPH, WRAPPED (PROJECT FOR PARIS), 2018. collage. 26,4 x 37,5 cm. Guy Pieters Gallery. Courtesy of the artist and the gallery

Comme exprimé dans le dernier communiqué du studio de Christo et Jeanne-Claude, « Christo a vécu sa vie à 100%, non seulement en imaginant ce qui semblait impossible mais en le réalisant. Les œuvres de Christo et Jeanne-Claude ont réuni, à travers le monde, des personnes dans des expériences communes, et leurs oeuvres vont vivre dans nos cœurs et nos souvenirs. »

Christo at The Floating Piers, June 2016
Photo: Wolfgang Volz
Christo and Jeanne-Claude looking for a possible site for The Mastaba. February 1982 Photo: Wolfgang Volz © 1982 Christo

Pour en savoir plus: www.christojeanneclaude.net
@christojeanneclaude

Christo et Jeanne-Claude. Paris!
Centre Pompidou
Du 1er juillet au 19 octobre 2020
www.centrepompidou.fr

Guy Pieters Gallery
Albertplein 15 
Knokke-Heist, Belgique
www.guypietersgallery.com

Toute reproduction interdite
© http://www.arteez.ch 2020