BRAFA 2019

La plus ancienne foire d’art et d’antiquités dans le monde ouvre ses portes à Bruxelles pour sa 64ème édition.

Lors de sa première édition en 1956, la Foire regroupait des antiquaires de Belgique. Face au succès grandissant de l’évènement et le nombre toujours croissant de participants, la Foire est devenue internationale. C’est en 1995 que Christian de Bruyn, un de ses présidents de 1970 à 2000, ouvrit la Foire aux marchands étrangers.

Vue d’ensemble de l’édition 2019 de la BRAFA, Bruxelles © Arteez

Une foire éclectique qui favorise le « cross-collecting« 

La diversification des objets d’art exposés s’est accentuée d’année en année pour devenir une foire éclectique. La BRAFA propose ainsi aujourd’hui plus d’une vingtaine de spécialités artistiques dont l’Archéologie, les Arts Primitifs, les Arts d’Asie et d’Orient, l’Art Tribal, l’Art Nouveau, les Arts Décoratifs du XXè, le Design, les Estampes, les Manuscrits et Livres Rares, la Céramique, Porcelaine et le Verre, les Bandes Dessinées, la Tapisserie, l’Art Moderne et Contemporain pour n’en citer que quelques unes.

L’implantation des stands est organisée de façon non sectorielle, ce qui crée un parcours surprenant. Pour son président actuel, Harold t’Kint de Roodenbeke, « cette implantation correspond à la manière contemporaine de collectionner et d’acquérir des œuvres d’art. L’heure est désormais au métissage, au cross-collecting, à la recherche de correspondances ». 

Vues d’une sélection d’oeuvres présentées lors de BRAFA 2019 sur les stands de Bailly Gallery, Stern Pissaro Gallery, Galerie Hurtebize, King Baudoin Foundation, Galerie Taménaga, Montagut Gallery, Opera Gallery, Bonn Gallery© Arteez

Les coups de coeur de la rédaction

Parmi les oeuvres exposées, nous avons découvert avec émotion le corset porté par la célèbre peintre mexicaine Frida Kahlo sur lequel elle a peint, dans les années 1950, après une énième opération. L’artiste exprime à travers ce corset sa souffrance, sa combativité, sa féminité mais aussi le drame de son enfant mort-né. Cet objet est présenté par la galerie d’Anvers Sofie Van de Velde. Il s’agit du dernier corset qui soit encore sur le marché. La rareté en fait son prix: il est affiché à 2 millions d’euros.

Foire belge oblige, la Bande dessinée a une place de choix sur la Foire avec des originaux de Hergé sur le stand de la Belgian Fine Comic Strip Gallery. Le dessinateur belge Philippe Geluck nous présente avec humour sa vision du marché de l’art contemporain à travers les yeux de son fameux Chat. Belle découverte aussi d’artistes venant du monde de la BD comme François Avril et Jean-Claude Götting sur le stand de la galerie belge Hubery Breyne.

Hergé, Illustration Publicité. Publication: Tintin et Milou Modèles, Lombard 1968, exposé sur le stand de Belgian Fine Comic Strip Gallery, BRAFA 2019 © Arteez

Oeuvres de Philippe Geluck exposées sur le stand de la Belgian Fine Comic Strip Gallery, BRAFA 2019 © Arteez

Oeuvres de François Avril et Jean-Claude Götting exposées sur le stand de la Belgian Fine Comic Strip Gallery, BRAFA 2019 © Arteez

Gilbert & George : Invités d’Honneur de BRAFA 2019

Pour son édition 2019, la BRAFA accueille en tant qu’Invité d’Honneur, le duo d’artistes so British Gilbert & George. Cinq photomontages grand format, personnellement choisis par les deux compères, sont répartis dans divers endroits de la foire. (La présence du couple à la BRAFA fera l’objet d’un prochain article).

Gilbert & George, Invités d’Honneurs de BRAFA 2019 © Fabrice Debatty Images

Qualité versus quantité pour répondre aux attentes des visiteurs de la BRAFA

La BRAFA a su s’adapter avec le temps et développer une clientele fidèle. L’année dernière, la foire avait attiré 65.000 visiteurs. A la question de savoir pourquoi les visiteurs de la BRAFA reviennent chaque année plus nombreux, Harold t’Kint de Roodenbeke, répond: « Il s’agit d’affiner notre offre en la rendant plus complète, plus pointue ; d’exiger toujours une plus grande rigueur, tant dans les critères de sélection des galeries que dans ceux des œuvres exposées, afin de garantir le plus haut degré de qualité possible ; d’aller à la rencontre de nouveaux publics et de rester attentifs aux tendances d’un marché de l’art en perpétuelle transformation. »

Le nombre limité à plus ou moins 133 exposants est lié notamment à la surface du lieu d’exposition, mais permet aussi pour la Foire de privilégier la qualité par rapport à la quantité. Les exposants restent fidèles à la Foire d’années en années et la rotation des galeries se situe entre 10 à 15%.

Le vetting est également un des aspects majeurs de la BRAFA. Un contrôle sur les oeuvres est effectué par la Commission d’Admission des Objets pour la BRAFA avant l’ouverture de la Foire au public. Ce contrôle est nécessaire en matière d’authenticité, de spoliation ou de vol. Il offre ainsi aux collectionneurs toutes les garanties nécessaires lors de leurs achats.

Le centenaire de la Chambre Royale des Antiquaires et des Négociants en Oeuvres d’art

La Chambre Royale des Antiquaires et Négociants en Œuvres d’Art de Belgique fête son centenaire à l’occasion de l’édition 2019 de la BRAFA. Pour cet anniversaire, la Chambre change de nom et devient ROCAD.be et présente un exposition de prestige qui rassemble une quarantaine d’œuvres issues de collections privées. Chacune de ces oeuvres ont toutes été négociées par les membres de la Chambre.

Ce centenaire est également l’occasion de présenter la publication d’un livre réalisé par le journaliste Thijs Demeulemeester qui aborde le métier de marchand d’art sous différentes thématiques. L’ouvrage présente des photographies, des entretiens avec des antiquaires et des anecdotes sur les oeuvres.

Vue de l’exposition organisée à l’occasion du centenaire de la Chambre Royale des Antiquaires et Négociants en Œuvres d’Art de Belgique, BRAFA 2019 © Arteez

Les exposants suisses

Parmi les galeries suisses, les visiteurs pourront retrouver la Bailly Gallery, Genève (Art moderne et contemporain), la Cortesi Gallery, Lugano (Art européen d’après-guerre), la Galerie Grand-Rue Marie-Laure Rondeau, Genève (aquarelles, gouaches, gravures et dessins des XVIIIè et XIXème siècles, Opera Gallery, Genève (Art moderne et contemporain), Phoenix Ancient Art, Genève (Art ancien), la Galerie Schifferli, Genève (Tableaux, oeuvres sur papier et sculptures modernes), Simon Studer Art Associés, Genève (Art Impressionniste, moderne et contemporain), et enfin la Galerie Von Vertes, Zurich (Peintures, oeuvres sur papier et sculptures des XXè et XXIè siècles).

Vues d’expositions de Opera Gallery, Genève, Simon Studer Art Associés, Genève et la galerie Schifferli, Genève © Arteez

BRAFA ART FAIR
26 janvier au 3 février 2019
Tour & Taxis, Bruxelles
www.brafa.art

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2019