Rétrospective de Chiara Fumai à Genève

L’exposition au Centre d’Art Contemporain de Genève intitulée Poems I Will Never Release (« Ces poèmes que jamais je ne publierai ») est la première rétrospective consacrée à l’œuvre de Chiara Fumai tragiquement décédée en 2017.

La rétrospective au Centre d’Art Contemporain regroupe une sélection importante d’œuvres de Chiara Fumai, l’artiste italienne connue pour ses performances souvent insaisissables.

Cette exposition tente de saisir ce que Chiara Fumai appelait son «slavoro» (ou «unwork» en anglais), qui pourrait être traduit par non-travail. Dans ses performances réalisées de 2007 à 2017, l’artiste réclame vengeance et reconnaissance pour les femmes artistes qui l’ont précédée. Pour ce faire, elle n’hésite pas à faire référence à la violence, la menace, l’offense, la révolte, le vandalisme ou encore l’ennui afin de créer des situations et des environnements inconfortables. Ces différentes formes d’expression nourrissent ses idéaux d’un féminisme anarchiste.

Chiara Fumai, Shut Up. Actually,Talk (The world will not explode), 2012
Performance at Fridericianum, Kassel commissioned by dOCUMENTA (13) and produced with the support of Fiorucci Art Trust, London
Photo: Henrik Strömberg

« Chiara Fumai reads Valerie Solanas » est une des oeuvres marquantes de l’exposition. Dans cette vidéo-performance, créée pour le IXe Furla Art Award (2013), Chiara Fumai reprend en partie le corps et la voix de l’écrivain Valerie Solanas (1936-1988), également connue pour avoir tiré sur Andy Warhol. L’ariste récite avec elle des extraits du « SCUM Manifesto » (Society for Cutting Up Men).

« Chiara Fumai Reads », video extract, Valerie Solanas 2013.
Courtesy The Church of Chiara Fumai

La volonté de ce manifeste était de démontrer l’infériorité des hommes. Pour expliquer les principaux arguments de Solanas d’un point de vue scientifique et objectif, Fumai a créé un diagramme explicite.

Vue de l’exposition Chiara Fumai, Poems I Will Never Release (2007–2017) au Centre d’Art Contemporain Genève (04.11.2020‒28.02.2021).
© Centre d’Art Contemporain Genève. Photo : Mathilda Olmi

L’exposition présente également deux des espaces personnels qui ont marqués la carrière de Chiara Fumai. Parmi ces environnements, le visiteur pourra pénétrer dans une maison-musée, une reproduction d’une pièce de son appartement à Milan. Cet espace constitue une autocélébration ironique que Fumai avait prévue pour une future rétrospective. Il contient une sélection de vêtements de scène, d’accessoires, de livres et de disques vinyles provenant des archives de l’artiste.

Vue de l’exposition Chiara Fumai, Poems I Will Never Release (2007–2017) au Centre d’Art Contemporain Genève (04.11.2020‒28.02.2021).
© Centre d’Art Contemporain Genève. Photo : Mathilda Olmi

A travers un ensemble de dessins muraux, l’exposition témoigne également de l’intérêt porté par Fumai pour les expériences de médium et la magie noire.

Au centre de la pièce, l’oeuvre « Follow this you Bitches » est un agrandissement du tampon utilisé par Chiara Fumai pour signer ses correspondances. Il fait reference à Babalon, une déesse qui représente la libération féminine. Les sept branches de l’étoile font référence aux sept lettres du nom Babalon, les sept planètes, les sept « voiles » et les sept chakras. Chiara Fumai détourne ce symbole de pouvoir obscur à sa manière.

Vue de l’exposition Chiara Fumai, Poems I Will Never Release (2007–2017) au Centre d’Art Contemporain Genève (04.11.2020‒28.02.2021).
© Centre d’Art Contemporain Genève. Photo : Mathilda Olmi

Cette rétrospective permet d’étudier une personnalité qui a fortement contribué à développer les langages de la performance et de l’esthétique féministe du XXIe siècle. Elle sera présentée au Centro Pecci, Prato (printemps 2021), à La Loge, Bruxelles (automne 2021) et à La Casa Encendida, Madrid (2022).

L’exposition est à voir à Genève jusqu’au 28 février 2021.

Chiara Fumai. Portrait at Muzeon Park of Arts in Moscow. 2013
Photo: Tanya Bekasova.

Toutes les informations sur www.centre.ch

Toute reproduction interdite
© http://www.arteez.ch 2020