Du surréalisme suisse

L’Aargauer Kunsthaus de Aarau propose pour la première fois une exposition de large envergure dédiée à la question du surréalisme en Suisse à travers plus de 60 artistes et 400 œuvres sélectionnées.

L’exposition s’ouvre sur une vaste introduction historique, présentant le climat politique et artistique suisse entre 1920 et 1930 ainsi que la genèse du mouvement surréaliste. Caractérisé par une attitude artistique et littéraire plutôt que par un style identifiable, le surréalisme trouve ses origines dans le Paris des années 1920 sous l’impulsion de l’homme de lettres André Breton. En Suisse, des précurseurs tels que Paul Klee et Jean Arp posent les fondements d’une esthétique allant à l’encontre du climat politique conservateur de l’entre-deux-guerres. Une nouvelle génération d’artistes composée entre autres d’Alberto Giacometti, Kurt Seligmann et Meret Oppenheim fait alors le voyage vers la capitale française et adhère activement au mouvement surréaliste.

L’exposition continue ensuite selon une logique thématique et propose un large éventail d’œuvres de 1920 à nos jours en passant par Hans Erni, Aldo Walker, Pipilotti Rist, Thomas Hirschhorn ou encore le duo d’artistes Hubbard/Birchler. L’on pourra s’étonner d’une sélection aussi vaste, débordant bien au-delà des frontières temporelles habituellement attribuées au surréalisme, établies de manière conventionnelle entre 1920 et 1960. Les curateurs de Surréalisme Suisse tentent en effet de démontrer l’impact durable du mouvement sur les générations d’artistes contemporaines. Il en résulte un mélange hétéroclite, qui a cependant le mérite de rassembler de manière audacieuse des artistes suisses d’époques et d’horizons divers pour la plupart méconnus du grand public.

Notons également la présence de nombreuses femmes artistes, en tête desquelles Meret Oppenheim, célèbre pour avoir créé l’une des œuvres-clefs du surréalisme, Le Déjeuner en fourrure (1936), actuellement conservé au MoMA de New York. Une sélection importante des œuvres d’Oppenheim côtoie le travail d’artistes telles qu’Eva Wipf, Isabelle Waldberg ou encore Ilse Weber dans une esthétique d’accrochage très dense.

Cette profusion n’est d’ailleurs pas sans rappeler la scénographie créée par Marcel Duchamp à l’occasion de l’Exposition internationale du surréalisme, rompant – avec plus de modération qu’en 1938 – avec l’accrochage linéaire traditionnel des salles d’exposition. Suivant le principe surréaliste du cadavre exquis, l’exposition Surréalisme Suisse appose un foisonnement d’œuvres hétérogènes dont le dialogue temporaire permet le jaillissement de significations nouvelles.

L’exposition sera présentée sous une forme modifiée au Museo d’Arte Della Svizzera à Lugano du 10 février au 16 juin 2019.

Retrouvez la vidéo de l’exposition en cliquant ici

Découvrez aussi un extrait de la vidéo Night Shiftde Hubbard/Birchler en cliquant ici

Vues des oeuvres de Hans Erni, “Icarus” et “Bios”, exposition Surréalisme Suisse, Aargauer Kunsthaus, Aarau 2018

csm_Giacometti_fleure_en_danger_1932_media-web_7f9cfcc8eb.jpgAlberto Giacometti, Fleur en danger, 1932, Holz, Gips, Draht und Schnur, 56 x 78 x 18 cm, Kunsthaus Zürich, Alberto Giacometti Stiftung © Succession Alberto Giacometti / 2018, ProLitteris, Zürich

csm_Oppenheim_Sonne_Mond_und_Sterne_1942_media-web_33b0541ab4.jpgMeret Oppenheim, Sonne, Mond und Sterne, 1942 (B15), Öl auf Leinwand, 48 x 51 cm, Privatbesitz, Bern © 2018, ProLitteris, Zürich

csm_Waldberg_Bildnis_Marcel_Duchamp_um_1978_media-web_bad4ed64c9.jpgIsabelle Waldberg, Bildnis Marcel Duchamp auf einem alten chinesischen Schachbrett mit zwei Figuren und zwei Skulpturen, um 1978; Portrait Duchamp, 1958
5 Objekte aus Bronze, Marmor, Eisen, Holz, bemalt und Aluminium auf altem chinesischem Schachbrett aus Holz, lackiert, 19 x 44 x 44 cm
Kunstmuseum Bern © 2018, ProLitteris, Zürich

csm_Maass_Naechtliches_Keimen_1938_media-web_c5a21194d4.jpgErnst Maass, Nächtliches Keimen II,um 1938, Öl auf Leinwand, 61 x 38 cm , Privatbesitz, Bern, Foto: SIK-ISEA, Zürich

Vues de l’oeuvre “Deine Raumkapsel III”, 2006, Pipilotti Rist, exposition Surréalisme Suisse, Aargauer Kunsthaus, Aarau 2018

akh_surrealismus_schweiz-035.jpgVue de l’exposition Surréalisme Suisse, Aargauer Kunsthaus, Aarau 2018

Aargauer Kunsthaus
Surréalisme Suisse
Du 1er septembre 2018 au 2 janvier 2019

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2018