Foujita. Peindre dans les années folles

Cinquante ans après la mort de Léonard Tsuguharu Foujita en 1968 à Zurich, le Musée Maillol met à l’honneur l’oeuvre lumineuse et rare du plus oriental des peintres de Montparnasse. L’exposition retrace l’histoire d’un artiste au destin unique qui aura su évoluer entre deux cultures. De ses prémices au Japon, en passant par son ascension et la révélation de son oeuvre, son parcours le mènera jusqu’à la création de ce personnage si singulier dans le contexte parisien des années folles.

L’exposition présente plus d’une centaine d’oeuvres majeures, issues de collections publiques et privés, retraçant le caractère exceptionnel des années folles de Foujita. L’exposition se concentre sur la première période parisienne de l’artiste qui aura été  très productif entre 1913 et 1931. Pendant cette période, Foujita a su s’entourer d’artistes de renom tels que Modigliani, Zadkine, Soutine, Indenbaum, Kisling ou Pascin.

Foujita s’impose comme une des figures de l’Ecole de Paris. Il traverse les grands courants modernistes sans dévier de son schéma de recherche, respectueux de ses racines japonaises et du classicisme des grands maîtres occidentaux. Ses thèmes récurrents sont les femmes, les chats, les natures mortes, les enfants ainsi que les autoportraits.

L’exposition propose des oeuvres majeures provenant d’institutions et de musées prestigieux et une centaine d’oeuvres rares de quelques 45 collections privées en provenance du Japon, des États-Unis et d’Europe. L’ensemble est composé de peintures, dessins, objets personnels et photographies mais aussi d’oeuvres d’artistes qui ont eu le plus d’influence sur lui. L’exposition souligne ainsi l’extraordinaire génie créateur de Foujita et invite le visiteur à découvrir l’intimité d’un artiste surprenant.

L’exposition met également à l’honneur le talent d’un artiste fou de dessin qui, après son illustre prédécesseur Hokusai, maniait le pinceau avec génie. Le trait de Foujita se révèle d’une sureté infaillible et ses lignes d’une finesse calligraphique exemplaire. L’artiste  utilisait le sumi (encre noire japonaise) autant sur le papier que pour ses huiles. Foujita laisse à la couleur un rôle secondaire mais si décisif qu’elle en sublime le trait. Ses transparences à la peinture à l’huile sont subtiles et ses fonds d’or renforcent l’impression de préciosité et de raffinement de ses oeuvres.

L’exposition est à voir jusqu’au 15 juillet 2018.

5._femme_allongeeLéonard Tsuguharu Foujita, Femme allongée, Youki, 1923, Huile sur toile, 50,5 x 61 cm, Collection particulière © Fondation Foujita / Adagp, Paris, 2018
Photo : © Archives artistiques

7._portrait_dun_jeune_garconLéonard Tsuguharu Foujita, Portrait d’un garçon, 1923, peinture à l’huile et feuilles d’or sur toile, 65,4 x 49,8 cm, The Lewis Collection, © Fondation Foujita / Adagp, Paris, 2018 ; Photo : © Archives artistiques

8._composition_au_lionLéonard Tsuguharu Foujita, Grande composition 1 dite Composition au lion, 1928, Huile sur toile, 300 x 300 x 4,6 cm, Inv. n° F994-2, Maison-atelier Foujita, Conseil Départemental de l’Essonne © Fondation Foujita / Adagp, Paris, 2018 Photo : © Maison-atelier Foujita. CD Essonne. Photographie Laurence Godart

9._les_deux_amiesLéonard Tsuguharu Foujita, Les deux amies (Suzy Solidor et Yvonne de Brémond d’Ars), 1930,encre de Chine et lavis sur papier, 39 x 57,5 cm, collection particulière © Fondation Foujita / Adagp, Paris, 2018 ; Photo : © Archives artistiques

13._foujita_autoportrait_au_chatLéonard Tsuguharu Foujita, Autoportrait au chat, 1927, gravure sur bois à la manière de l’estampe traditionnelle japonaise, 33 x 24,5 cm, collection particulière © Fondation Foujita / Adagp, Paris, 2018, Photo © Archives artistiques

14._petite_fille_au_chatLéonard Tsuguharu Foujita, Petite lle au chat, 1929, huile sur toile, 33 x 27 cm, collection particulière © Fondation Foujita / Adagp, Paris, 2018 Photo : © Jean-Olivier Rousseau

Foujita. Peindre dans les années folles
Musée Maillol, Paris
7 mars / 15 juillet 2018

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2018