Jean-Michel Basquiat – un artiste pluridisciplinaire

Basquiat est aujourd’hui reconnu comme l’un des artistes les plus importants du XXe siècle. Quand il ne fait pas la une pour ses records de vente chez Sotheby’s ou Christies, des retrospectives lui sont consacrées dans de nombreux musées à travers le monde.

Figure de la scène underground new-yorkaise, Basquiat a conquis le monde de l’art et a acquis une reconnaissance internationale. Ses tableaux figurent aux côtés des œuvres de Joseph Beuys, Anselm Kiefer, Gerhard Richter ou encore Cy Twombly. Les images brutes et vibrantes de l’artiste sont accompagnées de textes écrits en lettres majuscules. Ceux-ci témoignent de ses intérêts encyclopédiques et de son expérience de jeune artiste autodidacte. Basquiat a conservé une approche ludique du langage et s’est rebellé contre l’indifférence politique à travers ses textes.

Jean-Michel Basquiat a quitté l’école à l’âge de 16 ans et n’a jamais reçu de formation artistique formelle. Ayant grandi dans une famille cultivée de Brooklyn, il a régulièrement visité les musées de New York dans sa jeunesse. Il possédait une collection complète de monographies d’artistes qu’il utilisait comme source d’inspiration. Dans ses premiers tableaux et dessins, Basquiat a montré qu’il savait emprunter au vocabulaire visuel de la peinture occidentale du XXe siècle, tout en développant un style bien distinct.

Au début de sa carrière artistique, Basquiat a créé des graffitis politiquement chargés. En 1978, à l’âge de 17 ans, il collabore avec son ami de lycée, Al Diaz, sous le pseudonyme SAMO ©. Le duo tague les buildings de New York qui prennent la forme de déclarations énigmatiques.

Schirn_Presse_Basquiat_Ausstellungsansicht_Foto_Norbert_Miguletz-5BASQUIAT. BOOM FOR REAL, exhibition view, © Schirn Kunsthalle Frankfurt, 2018, Photo: Norbert Miguletz, Artworks: © VG Bild-Kunst Bonn, 2018 & The Estate of Jean-Michel Basquiat, Licensed by Artestar, New York.

L’art de Jean-Michel Basquiat est intimement lié à la vie elle-même. Des sujets sociaux, politiques et historiques s’enchaînent dans son travail. C’est un mélange qui rend floues les limites des différentes disciplines artistiques.

Basquiat n’était pas seulement un peintre et un graphiste. Il était également un acteur, poète, musicien et DJ. Il joue de la clarinette et du synthétiseur dans le groupe Gray. Le jazz et le blues jouent un rôle important dans son œuvre. Dans de nombreux tableaux, il a étudié l’histoire des musiciens noirs de jazz – comme, par exemple, dans l’œuvre King Zulu (1986). Il fut l’un des premiers protagonistes du mouvement hip-hop aux côtés de Fab 5 Freddy, Toxic et Rammellzee. Sous son propre label Tartown, il a produit le disque Beat Bop en 1983, pour lequel il a également conçu la pochette. Il joue le rôle principal dans le film indépendant New York Beat écrit par Glenn O’Brien.

Au début des années 1980, Basquiat réalise de nombreux collages, cartes postales et objets avec Keith Haring, Jennifer Stein ou encore John Sex. À l’initiative de Bruno Bischofberger, Basquiat fait la connaissance d’Andy Warhol. Il crée une série de travaux communs avec Francesco Clemente.

AJean-Michel Basquiat, Dos Cabezas, 1982, Acrylic and oil stick on canvas with wooden supports, Private collection, © VG Bild-Kunst Bonn, 2017 & The Estate of Jean-Michel Basquiat. Licensed by Artestar, New York

Basquiat a puisé dans son environnement et expérimenté différents supports et matériaux qu’il transforme en fonction de son sens de l’esthétique. Il s’inspire des codex de Léonard de Vinci, des cartes stellaires mais aussi des illustrations d’encyclopédies. Il fait référence à plusieurs reprises dans ses œuvres à celles d’artistes célèbres, dont Pablo Picasso, Henri Matisse, Titien et Léonard de Vinci.

Schirn_Presse_Basquiat_Untitled__Pablo_Picasso__1984Jean-Michel Basquiat, Untitled (Pablo Picasso), 1984, Oil, acrylic and oil stick on metal, Private collection, Italy, © VG Bild-Kunst Bonn, 2018 & The Estate of Jean-Michel Basquiat. Licensed by Artestar, New York

Basquiat est de nouveau au coeur de l’actualité des expositions avec celle proposée par la Schirn Kunsthalle de Francfort qui présente une importante rétrospective consacrée à l’artiste américain. Avec plus de 100 œuvres, l’exposition Basquiat. Boom for Real est la première à mettre l’accent sur la relation de Basquiat à la musique, au texte, au cinéma et à la télévision, plaçant ainsi son travail dans un contexte culturel plus large.

L’exposition retrace le parcours de l’artiste depuis ses débuts jusqu’à sa mort prématurée, à l’âge de 27 ans, en 1988. Des sections thématiques éclairent le contexte dans lequel ses œuvres ont été réalisées. L’exposition aborde des questions telles que le rôle de SAMO © et l’influence de la scène artistique New-yorkaise sur le développement de Basquiat. Elle démontre également l’importance de sa production artistique interdisciplinaire. Une sélection de peintures, dessins, carnets et objets de Basquiat sont présentés grâce à des prêts de collections publiques et privées, de films rares, de photographies, de musique et de matériel d’archives qui capturent l’étendue et le dynamisme de sa pratique.

Schirn_Presse_Basquiat_Ausstellungsansicht_Foto_Norbert_Miguletz-1BASQUIAT. BOOM FOR REAL, exhibition view, © Schirn Kunsthalle Frankfurt, 2018, Photo: Norbert Miguletz, Artworks: © VG Bild-Kunst Bonn, 2018 & The Estate of Jean-Michel Basquiat, Licensed by Artestar, New York.

Schirn_Presse_Basquiat_Untitled_1982Jean-Michel Basquiat, Untitled, 1982, Acrylic and oil on linen, Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam, © VG Bild-Kunst Bonn, 2017 & The Estate of Jean-Michel Basquiat, Licensed by Artestar, New York, Courtesy Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam, Foto: Studio Tromp, Rotterdam

Schirn_Presse_Basquiat_Glenn_1984Jean-Michel Basquiat, Glenn, 1984, Acrylic, oil stick and photocopy, collage on canvas, Private collection, © VG Bild-Kunst Bonn, 2018 & The Estate of Jean-Michel Basquiat, Licensed by Attester, New York

Schirn_Presse_Rammellzee_vs_K-Rob_Beat_Bop_1983Rammellzee vs. K-Rob, produced and with cover artwork by Jean- Michel Basquiat, ‘Beat Bop’, 1983, Vinyl record and slip cover, Collection of Jennifer Von Holstein, © VG Bild-Kunst Bonn, 2018 & The Estate of Jean-Michel Basquiat, Licensed by Artestar, New York

Schirn_Presse_Basquiat_A_Panel_of_Experts_1982Jean-Michel Basquiat, A Panel of Experts, 1982, Acrylic, oil stick and paper collage on canvas with exposed wooden supports and twine, The Montreal Museum of Fine Arts. Gift of Ira Young, © VG Bild-Kunst Bonn, 2018 & The Estate of Jean-Michel Basquiat, Licensed by Artestar, New York, Courtesy The Montreal Museum of Fine Arts, Foto: MFA, Douglas M. Parker

Schirn_Presse_Basquiat_Jean-Michel_Basquiat_wearing_an_American_football_helmet_1981.jpgEdo Bertoglio, Jean-Michel Basquiat wearing an American football helmet, 1981
Photo: © Edo Bertoglio, courtesy of Maripol, Artwork: © VG Bild-Kunst Bonn, 2017 & The Estate of Jean-Michel Basquiat, Licensed by Artestar, New York

Basquiat. Boom for Real
Schirn Kunsthalle, Francfort
Du 16 février au 27 mai 2018

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2018