L’artiste JR présente l’installation “Mind the Gap” au Château La Coste

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au coeur de la Provence, le Château La Coste a invité l’artiste français JR à créér, pour le pavillon imaginé par le célèbre architecte italien Renzo Piano, une illusion d’optique. Cette installation, à l’apparente simplicité, est un petit bijou de technologie.

JR, que l’on peut qualifier de “street-portraitiste”, est connu pour avoir exposé dans les villes du monde entier, des banlieues parisiennes aux favelas de Rio, du mur de Jérusalem aux bidonvilles de Monrovia, soulevant le débat aux frontières de l’art et de la politique. Artiste engagé, ses thèmes de prédilection sont l’identité, l’immigration, l’exil et la liberté. Pour ce projet inédit, il reste fidèle à ses précédents travaux en jouant avec les échelles pour mieux perdre le regard du spectateur.

Son installation s’intitule Mind The Gap, célèbre phrase que l’on entend dans les pays anglo-saxons à chaque arrêt de train. Elle se compose de 700 wagons de trains électriques superposés et encollés formant une mosaïque de morceaux de visages. Le visiteur se retrouve dans un hall de gare imaginaire où ces trains aux milles visages ne s’arrêtent pas. L’installation tourne sur elle même et l’image ainsi dévoilée va disparaître tout aussi rapidement qu’elle est apparue. Echanges furtifs avec ces voyageurs que l’on ne reverra pas. Nous sommes spectateurs mais nous sommes aussi observés.  Ces trains nous enivrent mais nous laissent à quai. L’installation peut faire penser à un moulin à prières, objet de culte utilisé dans certains pays bouddhistes. Un cylindre rempli de mantras tourne librement autour d’un axe pour répandre les prières dans les airs comme si elles étaient prononcées. JR a-t-il voulu donner une dimension spirituelle à son oeuvre ou est-ce une ode au temps qui passe et que l’on ne peut arrêter?

Dans ce tourbillon artistique, il ne faut pas tomber entre le train et la plateforme, alors: “Mind the Gap!”.

L’installation sera présentée au Château La Coste jusqu’à fin février 2018.

Crédits photographiques: “Mind the Gap” au Chateau La Coste © JR

 

Le Château La Coste. Près d’Aix-en-Provence, ce domaine au coeur des vignes propose une visite culturelle et artistique sans égale. Il offre au visiteur une impressionnante promenade Art & Architecture. L’architecte japonais Tadao Ando a conçu le Centre d’Art créant une experience extraordinaire de lumière et d’espaces dans la nature. A travers le domaine, des oeuvres de Ai Wei Wei, Franz West, Louise Bourgeois, Alexander Calder, Jean-Michel Othoniel ou encore Sean Scully viennent completer cette endroit de rêve pour tout artistes et amateurs d’art et d’architecture.

1.Tadao Ando "Art Centre" 2011 © Tadao Ando Chateau La Coste 2017. photographe (c) Andrew Pattman 2017.jpgTadao Ando “Art Centre” 2011 © Tadao Ando

12. Jean Nouvel, Cuverie, 2008. © Jean Nouvel ADAGO Paris 2016 photograph (c) Andrew Pattman.jpgJean Nouvel, Cuverie, 2008. © Jean Nouvel

Frank Gehry. Pavillon de Musique (c) Château la Coste. Photographe Andrew Pattman.jpg
Frank Gehry. Pavillon de Musique © Château La Coste. Photographe Andrew Pattman

2. Louise Bourgeois, Crouching Spider 2003 (c) The Easton Foundation. ADAGP Paris 2015 photograph (c) Andrew Pattman.jpgLouise Bourgeois, Crouching Spider 2003 © The Easton Foundation. ADAGP Paris 2015 photograph © Andrew Pattman

© Toute reproduction interdite
www.arteez.ch 2017