La Biennale de Lyon

Retrouvez les coups de coeur de la rédaction à l’occasion de la 15ème édition de la Biennale de Lyon

Là où les eaux se mêlent est l’intitulé de la Biennale d’art contemporain de Lyon, édition 2019. Cette année, les visiteurs pourront déambuler dans les 29 000 m2 des usines Fagor, un lieu hors norme qui permet aux artistes de créer de nouvelles formes d’expérimentation. La Biennale se déploie aussi au Mac Lyon, à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne et sur différents sites à l’extérieur de la ville.

Parmi tous les artistes sélectionnés pour cette nouvelle édition, la rédaction a retenu les propositions suivantes:

Roncier de Jean-Marie Appriou

L’artiste Jean-Marie Appriou est né en 1986. Il vit et travaille à Paris.  

L’oeuvre présentée à la Biennale intitulée Roncier, est une installation réalisée en fonte d’aluminium formant cinq grands buissons de ronces. Cette sculpture proliférant dans l’espace évoque un paysage romantique en contraste avec l’environnement mécanique et industriel dans lequel elle s’inscrit. Selon l’artiste, le « roncier est le symbole de la nature reprenant ses droits, mais il est aussi une métaphore temporelle, la ronce qui se déploie comme un dessin dans l’espace, nous rappelle la ruine prise dans les entrelacs du végétal, image poétique du passé, mais aussi projection future d’une friche. »

Le travail de Jean-Marie Appriou se réfère souvent aux artistes symbolistes. Arnold Böcklin l’a inspiré pour son installation « Grottes » au Jardin des Tuileries à Paris, ici l’artiste s’est inspiré par le motif végétal présent dans les peintures de l’artiste préraphaélite Edward Burne-Jones.

Jean-Marie Appriou, Roncier, 2019, Fonte d’aluminium. Courtesy de l’artiste et Galerie Jan Kaps, Cologne ; C L E A R I N G , New York / Bruxelles. Avec le soutien de Jacquet Metal Service

Horse power de Nico Vascellari 

L’artiste italien Nico Vascellari est né en 1976. Il vit et travaille à Rome. 

Nico Vascellari s’intéresse aux croyances et rituels liés à l’énergie présente dans la nature et à sa transformation dans la société contemporaine. Horse Power (Cheval-vapeur), unité de mesure de la puissance des moteurs, naît d’un rapprochement visuel entre le symbole même de la ville de Lyon, un lion dressé sur ses pattes arrières, et le logo de la marque Peugeot, l’entraînant à s’interroger sur les autres animaux utilisés comme logos de groupes automobiles et sur la fascination humaine pour le règne animal et les symboles de puissance, d’agilité, de ruse ou d’endurance qui lui sont fréquemment associés. L’artiste sculpte des animaux en cire à taille réelle et les place sur des moteurs de voiture, afin de créer un combat de véhicules zoomorphes, documenté par une vidéo, sorte d’affrontement rituel où chacune des voitures obéit aux comportements de l’animal qui la surplombe. 

Nico Vascellari, Horse Power, 2019, Résine de verre, installation vidéo. Courtesy de l’artiste, avec le soutien de l’Italian Council

Evian Waters de Pamela Rosenkranz 

Née en Suisse en 1979, Pamela Rosenkranz vit et travaille à Zurich. L’artiste était présente à la Biennale de Venise en 2015, nous la retrouvons cette année à Lyon.

A travers son oeuvre, Pamela Rosenkranz explore les potentialités de nouvelles associations entre composants chimiques et naturels. Pour la Biennale de Lyon, elle a installé un cercle de projecteurs LED suspendu au plafond, éclairant une étendue ronde au sol, recouverte de maquillage. Chaque jour, une bouteille d’eau d’Évian est versée sur cette surface, créant dans ce paysage fictif des simulacres de cratères et de ruisseaux. Tant la poudre que l’eau tirent leur existence mais aussi leur force -réelle et symbolique – des minéraux. L’artiste se joue ici des rêves de jeunesse éternelle et de préservation de la pureté, marketés et vendus par les marques de cosmétiques et d’eaux minérales comme des idéaux de beauté. 

Pamela Rosenkranz, Evian Waters, 2019, Poudre de maquillage, lampes à LED, courtesy de l’artiste et Karma International, Zurich/ Los Angeles ; Miguel Abreu Gallery, New York ; Sprüth Magers, Berlin / Londres/ Los Angeles/ Cologne. Avec le soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture.

La Marche sur les nuages de Abraham Poincheval

Né en 1972 en France, Abraham Poincheval vit et travaille à Marseille.

Les performances de Abraham Poincheval visent à explorer le monde et expérimenter le temps à travers des conditions de vie singulières. Ici, il arpente le ciel et les nuages avec une caméra vidéo et s’est installé pour l’occasion, 10 mètres au-dessous d’une petite montgolfière. Les images vidéo qu’il a réalisées lors de cette expédition céleste dévoilent un paysage mouvant imbibé de lumière et de couleurs. Le résultat est visible sur un écran de grande envergure qui permet au spectateur de plonger dans une fresque vidéo évolutive impressionnante.

Abraham Poincheval, Marche sur les nuages, 2019, vidéo, son, 15 min. Images : Christophe Fiorletta, Hervé Glabeck, Manu Théry. Montage et étalonnage : Amaury Agier-Aurel. Courtesy de l’artiste et Semiose Galerie, Paris

La Mêlée de Léonard Martin 

L’artiste français Léonard Martin est né en 1991 à Paris où il vit et travaille.

Lors de son séjour à L’Académie de France à Rome, Léonard Martin a développé une libre interprétation de la bataille de San Romano peinte par Paolo Uccello vers 1456. L’influence de la peinture de la Renaissance et de ses formes est visible aussi dans l’oeuvre conçue pour la Biennale de Lyon. Ici, l’artiste transforme les lignes dessinées en un ensemble sculptural de formes gonflables, dans lequel l’artiste souhaite que le public « puisse se plonger comme dans un dessin en mouvement ». Le visiteur peut en effet tourner autour de l’œuvre, comme si la « respiration » du groupe sculptural créait un jeu constant de changements d’échelles, dans l’esprit des procédés optiques utilisés par les peintres pour transposer le réel sur la toile.

Léonard Martin, La Mêlée, 2019, textile et moteur électrique. Courtesy de l’artiste

La Biennale de Lyon – Art Contemporain
Du 18 septembre au 15 janvier 2020
www.labiennaledelyon.com

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2019