L’Arcadie rêvée d’Oskar Kokoschka

L’expressionniste autrichien Oskar Kokoschka rêve d’un pays idéal au musée Jenisch de Vevey jusqu’au 11 août 2019

Oskar Kokoschka, Fleurs dans un vase, 1959, huile sur toile, Vevey, Fondation Oskar Kokoschka © Arteez

L’exposition Oskar Kokoschka. Une Arcadie rêvée regroupe près de soixante-dix œuvres de l’artiste autrichien. Ce titre fait référence à l’Arcadie antique, une région montagneuse au centre du Péloponnèse, admirée pour la beauté de ses paysages.

L’exposition s’articule en plusieurs sections. Un premier ensemble regroupe des œuvres de jeunesse que l’artiste a produites dans les années 1907 et 1908. Durant cette période, Kokoschka était encore étudiant à l’Ecole des Arts appliqués de Vienne et il évoluait dans la mouvance des Wiener Werkstätte (les Ateliers viennois).

En 1910, Kokoschka passe plusieurs mois en Suisse. Il y rejoint son protecteur et mécène, l’architecte Adolf Loos. Il peint des paysages près de Montreux et des notables.

En 1915, l’artiste s’engage dans le 15e régiment des dragons autrichiens. Sur le front ukrainien, il est grièvement blessé par une balle en pleine tête et un coup de baïonnette dans la poitrine.

Après la guerre, il prend un atelier à Dresde et devient professeur à l’Académie des Beaux-Arts. En 1927, le Kunsthaus de Zurich organise la plus importante exposition individuelle de son œuvre jamais vue à cette date.

L’artiste voyage beaucoup à travers l’Europe, l’Asie Mineure et l’Afrique du Nord. Lors d’un séjour à Prague,  il fait la connaissance de sa future épouse Oldriska-Aloisie, dite Olda.

L’exposition présente également des dessins au crayon de couleur créés principalement dans les années 1940 en Ecosse, alors que l’artiste était en Grande-Bretagne. Kokoschka y crayonne des paysages – cascades d’eau, mer, champs, sujets floraux – tant que la bombe atomique les a encore épargnés, dit-il.

Vue de l’exposition Oskar Kokoschka. Une Arcadie rêvée, Musée Jenisch, Vevey © Arteez

À Elrig, l’artiste fait la connaissance de l’écolière sud-américaine Minona Margarita McEwen dont il fait des portraits aux crayons de couleur et un à l’huile sur toile.

Oskar Kokoschka, Minona, 1944, huile sur toile, Vevey, Fondation Oskar Kokoschka © Arteez

En 1948, Kokoschka participe à la 24e Biennale de Venise en présentant seize tableaux. L’année suivante, s’ouvre une rétrospective de l’œuvre de Kokoschka au Museum of Modern Art de New York.

A l’occasion de cette exposition, le visiteur pourra aussi apprécier les dessins à la craie lithographique et les lithographies réalisées dans les années 1960 lors de ses voyages en Grèce, en Italie et au Maroc. Il visite notamment les grands sites archéologiques.

Oskar Kokoschka (1886 – 1980)
Apulia – Dorf mit Säulen im Vordergrund [Apulie – Village avec des colonnes
au premier plan
], 1963. Craie lithographique sur papier. Vevey, Fondation Oskar Kokoschka
© Fondation Oskar Kokoschka / 2019, ProLitteris, Zurich

L’artiste célèbre la nature aux accents atemporels. Ses sujets expriment sa recherche humaniste et son idéal spirituel. Le modèle antique vaut pour référent culturel et politique d’une société qu’il voudrait pouvoir tendre vers l’élévation.

Cette exposition est à découvrir en parallèle à celle de la Collection Pierre Keller (voir notre article « En compagnie d’amis« ), ainsi que celles du Musée historique de Vevey et du Musée suisse de l’appareil photographique.

Vue de l’exposition Oskar Kokoschka. Une Arcadie rêvée, Musée Jenisch, Vevey © Arteez

Quelques mots sur la Fondation Oskar Kokoschka

La Fondation Oskar Kokoschka a été créée à Vevey en 1988 sur l’instigation de la veuve de l’artiste, Olda Palkovská. La collection couvre l’ensemble des phases artistiques de Kokoschka, depuis sa période de formation à l’Ecole des arts appliqués de Vienne jusqu’à ses dernières années à Villeneuve.

Avec l’accroissement progressif des collections, la Fondation compte aujourd’hui plus de 2’300 œuvres, que ce soient des peintures, aquarelles, dessins, ainsi que la quasi-totalité de l’œuvre lithographié. Elle possède également un ensemble important d’objets ayant appartenu à l’artiste, qui lui servaient de répertoire d’inspiration pour ses différents travaux.

Elle dispose depuis 2012 d’un espace dédié aux expositions dans le musée Jenisch.

Oskar Kokoschka. Une Arcadie rêvée
Musée Jenisch, Vevey
Jusqu’au 11 août 2019

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2019