Le palmarès de la Biennale de Venise 2019

Retrouvez les pavillons nationaux et les artistes récompensés pendant la 58e édition de la Biennale de Venise

Le 11 mai dernier, le jury de la 58e édition de la Biennale de Venise, composé de Stephanie Rosenthal (Présidente du Jury, Allemagne), Defne Ayas (Turquie/Pays-Bas), Cristiana Collu (Italie), Sunjung Kim (Corée) et Hamza Walker (États-Unis), a attribué les lions d’or et autres mentions spéciales aux pavillons et artistes suivants:

Les récompenses des pavillons nationaux

Les préoccupations écologiques ont marqué le jury de l’édition 2019 de la Biennale de Venise. La Lithuanie et son trio d’artistes Lina Lapelyte, Vaiva Grainyte et Rugile Barzdziukaite a ainsi remporté le Lion d’Or du Meilleur Pavillon pour leur performance intitulée Sun & Sea (Marina). Dans cet « opéra-performance » à treize voix, les vacanciers d’une plage, installés dans un bâtiment situé non loin de l’Arsenale, chantent les uns après les autres pour dénoncer le bouleversement climatique. Les jurés ont souligné « l’esprit expérimental du Pavillon [lituanien] et son traitement inattendu de la représentation nationale.« 

LITHUANIA / Sun & Sea (Marina)
Commissioner: Rasa Antanavičıūte.
Curator: Lucia Pietroiusti.
Exhibitors: Lina Lapelyte, Vaiva Grainyte and Rugile Barzdziukaite.
© Image Courtesy of the Lithuanian Pavilion
LITHUANIA / Sun & Sea (Marina) © La Biennale

Une Mention spéciale a été attribuée au Pavillon Belge pour son installation loufoque aux Giardini intitulée Mondo Cane. Cette installation se compose d’une serie de marionnettes mécaniques dont Flap et Flop, La femme-Rate, Franceline de Veugeleir, L’idiot ou encore Le rémouleur de Wexford. A travers ce musée folklorique, les artistes entendent exposer, avec humour, la figure humaine. 

BELGIUM / Mondo Cane.
Commissioner: Fédération Wallonie-Bruxelles. 
Curator: Anne-Claire Schmitz. 
Exhibitors:
 Jos de Gruyter & Harald Thys.

Les récompenses attribuées aux artistes

Le Lion d’Or pour le meilleur artiste participant à l’exposition internationale a été décerné à l’artiste et cinéaste afro-américain Arthur Jafa. Son film de 50 minutes intitulé The White Album explore l’identité blanche aux Etats-Unis et dénonce les violences raciales.

La Mexicaine Teresa Margolles a reçu la Mention spéciale attribuée à un artiste participant. Elle dénonce les violences liées à la criminalité dans son pays. Même récompense pour Otobong Nkanga, artiste nigérian, installé en Belgique, pour son oeuvre qui traite des interconnexions entre l’environnement, l’architecture et l’histoire.

Enfin, un Lion d’or d’honneur a été attribué à Jimmie Durham pour l’ensemble de sa carrière.

La Biennale de Venise
May You Live In Interesting Times
Du 11 mai au 24 novembre 2019

Toute reproduction interdite
www.arteez.ch 2019