Les galeries à l’heure du déconfinement

Le monde de l’art en Suisse amorce en douceur son déconfinement. A l’instar des musées, certaines galeries ont décidé de réouvrir cette semaine leurs portes au public

Après deux mois de fermeture, les galeries suisses ont eu le feu vert des autorités pour accueillir à nouveau dans leurs murs les collectionneurs et autres amateurs d’art. Certaines ont décidé de prolonger les expositions qui étaient en cours avant le confinement. D’autres reviennent avec une nouvelle programmation. Retrouvez notre sélection des expositions dans les galeries en Suisse romande (avec une petite exception pour Lucerne).

Ladina Gaudenz chez Rosa Turetsky

La galerie Rosa Turetsky qui se trouve en vieille ville de Genève expose des oeuvres récentes de la peintre suisse Laudina Gaudenz. L’artiste originaire des Grisons a une approche sensorielle de la nature. Comme le décrit Karine Tissot: « En se référant à la nature, en s’en inspirant, et en l’interprétant, elle génère une forme de réalité ajoutée. C’est ainsi que la recherche d’expression et d’émotion guide ses pinceaux gourmands dans un jeu d’aller-retour entre nature et peinture. » L’exposition est une ode au printemps qui arrive comme une bouffée d’air pur avec ces semaines de confinement.

Ladina Gaudenz exposée à la galerie Rosa Turetsky. Courtesy de l’artiste et de la galerie

Exposition Preuves chez Laurence Bernard

La galerie Laurence Bernard revient avec une exposition collective de photographies. A l’affiche, des oeuvres de Koka Ramishvili, Roman Signer et de Bernard Voïta. L’exposition ouvre le 13 mai et est à voir jusqu’au 5 juin 2020. La galerie expose côté « Büro » (espace adjacent à la galerie) les oeuvres disponibles de ses artistes habituels comme Marie Bovo, Marion Baruch, Séverine Hubard, Marion Tampon-Lajarriette, Peter Regli, Caroline Corbasson ou encore les Frères Chapuisat.

Koka Ramishvili, White, Blue and Red, 2020. Photographie couleur sur papier baryté contrecollé sur aluminium / Colored fine art print on baryta paper mounted on aluminium. 43 x 55 cm Ed.4 + 2 EA. Courtoisie de l’artiste et de la Galerie Laurence Bernard, Genève / Courtesy of the artist and Galerie Laurence Bernard, Geneva

Le retour de Ma Sibo chez Gowen Contemporary

Nous avions eu le plaisir de découvrir l’artiste chinois Ma Sibo en mars dernier chez Gowen Contemporary (à lire Les silences de la nuit de Ma Sibo). Pour celles et ceux qui n’avaient pas eu l’occasion d’admirer les oeuvres énigmatiques de l’artiste avant la fermeture temporaire de la galerie, l’exposition Stand in silence réouvre dès le 12 mai 2020.

Vue de l’exposition © Julien Gremaud © Gowen Contemporary

Exposition Uplift chez Xippas

Le 12 mai marque la réouverture des galeries Xippas. Celle de Paris propose des oeuvres de l’artiste karishma d’souza et celle de Bruxelles prolonge l’exposition de Dean Monogenis (à lire, notre portrait du mois de mars 2020). La galerie genevoise propose quant à elle une exposition de groupe intitulée Uplift. Cette exposition fait figure de rencontre entre des grands noms de l’art contemporain et des jeunes talents pour créer un monde aussi étrange qu’envoûtant. Parmi les artistes exposés, le visiteur pourra découvrir des oeuvres de Balthasar Burkhard, Alfredo Aceto, Aline Bouvy, Miriam Cahn. Ann Craven, Thomas Liu Le Lann, Xavier Mary, Vik Muniz, Jochen Plogsties, Eric Poitevin, Ugo Rondinone, Joana Vasconcelos et David Zink Yi.

Vue de l’exposition « Uplift », Xippas Geneve. Photo: Julien Gremaud

Christian Robert-Tissot chez Joy de Rouvre

La galerie Joy de Rouvre a annoncé sa réouverture officielle avec l’inauguration de l’exposition Probably Lost de Christian Robert-Tissot à partir du 28 mai 2020. Cette réouverture coïncidera avec les Portes ouvertes de l’Association du Quartier des Bains qui se tiendront du 28 au 31 mai 2020.

D’ici la, la galerie sera ouverte sur rendez-vous dès le 14 mai prochain.

Christian Robert-Tissot, vue d’exposition, 2020  © Annik Wetter

Jean-Luc Manz chez Skopia et Vidya Gastaldon chez Wilde

Même calendrier pour d’autres galeries du Quartier des Bains. La galerie Skopia réouvrira ses portes au public avec l’exposition « Jean-Luc Manz – Une promenade de ce côté » du 28 mai au 4 juillet 2020.

Vue de l’exposition Jean-Luc Manz – Une promenade de ce côté chez Skopia © Skopia

Enfin, la galerie Wilde donne le ton avec une exposition intitulée « J’aurais voulu qu’on s’aime tous » également à partir du 28 mai.

Vidya Gastaldon, Dove is a pretty girl 2020 (detail), acrylic on canvas, 73 x 60 cm © Photo Greg Clément and Wilde

Goûter d’art au Club d’Art Contemporain

Le Club d’Art Contemporain, galerie d’art lausannoise propose une exposition collective qui devrait éveiller les sens de ses visiteurs. Les artistes de la galerie présentent pour ce « Goûter d’art » des œuvres originales et variées tels des amuse-bouche artistiques aux multiples saveurs. Liberté et diversité seront donc au programme. A voir dès le 12 mai 2020.

Julia Steiner chez Urs Meile

La galerie Urs Meile de Lucerne rouvrira ses portes le 12 mai avec une exposition solo de l’artiste Julia Steiner. Comme le communique la galerie: « Nous laissons derrière nous des semaines hors du commun. Nous avons utilisé ce temps pour réfléchir à de nouvelles idées, échanger nos pensées et réagir face à la situation que nous traversions. Nous sommes convaincus de la nécessité de la culture en ces temps difficiles et sommes heureux que nos expositions puissent à nouveau être accessibles. »

Julia Steiner chez Urs Meile © Urs Meile

Toute reproduction interdite
© http://www.arteez.ch 2020