Les prix dans la photographie

Ces dernières années, les prix dans la photographie se sont multipliés. Ces récompenses sont importantes dans la carrière d’un artiste en terme de reconnaissance et de visibilité et de façon plus générale, ils encouragent la créativité et la réalisation de nouvelles oeuvres. Nous vous proposons un tour d’horizon des différents prix dans la photographie.

Prix HSBC pour la photographie

Le Prix HSBC pour la Photographie, créé en 1995, sous l’égide de la Fondation de France, a pour mission d’aider et de promouvoir de façon durable la génération émergente de photographes. Le prix accompagne tous les ans deux photographes professionnels encore peu connus, en les aidant à promouvoir et à valoriser leurs œuvres. Le prix prévoit une monographie, une exposition itinérante, la production de nouvelles oeuvres et l’acquisition de 6 photos pour le fonds de HSBC France.

Les lauréats 2019 étaient Dominique Teufen et Nuno Andrade. Le 13 janvier dernier, les nominés 2020 ont été annoncés. C’est Fannie Escoulen, conseiller artistique 2020 qui a choisi les 12 photographes à départager pour la 25ème édition du prix. Retrouvez ici les nominés 2020.

Prix Pictet

Le Prix Pictet est le premier prix international de photographie consacré au développement durable. Il a vu le jour en 2008. Son but est d’utiliser la force de la photographie afin de transmettre des messages essentiels. Parmi les thèmes abordés en lien avec le développement durable, il y a eu l’eau, la terre, la croissance, l’énergie, la consommation ou encore l’espace.

Parmi les lauréats des éditions précédentes, on peut citer Benoit Aquin, Nadav Kander, Mitch Epstein, Luc Delahaye, Michael Schmidt et Valérie Belin. Le lauréat 2017 était le photographe irlandais Richard Mosse. Il a été sélectionné pour sa série « Heat Maps », dans laquelle il documentait les camps de réfugiés à l’aide d’une caméra thermique militaire qui détecte la chaleur corporelle.

Le 13 novembre dernier, c’est la photographe d’origine ivoirienne Joana Choumali qui a remporté le 8ème Prix Pictet avec sa série intitulée « Ça va aller » sur le thème de l’espoir.

Joana Choumali, Ça va aller (it will be ok), 2019 © Prix Pictet

Prix Elysée

Le Prix Elysée est ouvert aux photographes artistes prometteurs utilisant la photographie, quelle que soit leur nationalité, et dont le travail a fait l’objet de premières expositions et publications. Tous les genres et techniques photographiques sont bienvenus et le prix n’a pas de thème.

Le lauréat 2018-2020 est le photographe d’origine colombienne Luis Carlos Tovar. L’artiste a reçu la somme de CHF 80’000. Cette somme sera attribuée pour moitié à la production de son projet et pour moitié à la publication du livre de ce projet. Il doit mener son travail à terme en une année, au cours de laquelle il sera suivi et conseillé par le Musée de l’Elysée. La publication de son livre est prévue en 2020.

A noter que les candidatures pour la 4ème édition du Prix Elysée sont ouvertes jusqu’au 9 mars 2020.

© Luis Carlos Tovar, My Father’s Garden, 2019 / Prix Elysée

Prix Découverte Louis Roederer

Le Prix Découverte Louis Roederer fait partie du programme des expositions des Rencontres d’Arles. Initié il y a 3 ans, ce prix a une spécificité: les projets présentés doivent être issus d’une collaboration entre une galerie et un artiste. Les galeries ont ainsi l’opportunité de proposer un projet d’exposition d’un artiste qu’elles défendent et dont le travail a été récemment découvert ou mérite de l’être auprès d’une audience internationale.

Lors de la 50ème édition des Rencontres, deux travaux ont été récompensés: ceux du hongrois Máté Bartha (Galerie Tobe, à Budapest) et de la française Laure Tiberghien (Galerie Lumière des roses à Montreuil). 

Le Grand Prix Images Vevey

Si le Festival a lieu les années paires, Images Vevey octroie durant les années impaires des bourses d’aide à la création dans le domaine de la photographie. Le Grand Prix Images Vevey est une bourse d’aide à la création photographique. Le prix offre une liberté de choix du sujet comme du genre et permet à un artiste de développer un projet inédit.

La lauréate du prix 2019/2020 est la photographe américaine Krisine Potter. L’artiste a une année pour réaliser son projet qui sera présenté en avant-première dans le cadre du prochain Festival Images Vevey du 5 au 27 septembre 2020.

Grand Prix Images Vevey 2019/2020 © Kristine Potter

Prix Focale – Ville de Nyon

Au delà des prix internationaux que nous avons cité précédemment, les prix plus confidentiels ont aussi toute leur importance. Ils peuvent être décernés en lien avec un événement artistique, par une entreprise, une association ou une ville. Nous pouvons citer à ce titre, le Prix Focale – Ville de Nyon qui en est à sa 8ème édition.

La Lauréate 2019 a été Sarah Carp. Elle a présenté une série intitulée Renaissance (2013 – 2018), un projet personnel qui propose une vision singulière de la maternité.

© Sarah Carp, de la série Renaissance

Prix de photographie des droits humains

Enfin, il ne faut pas oublier les prix spécifiques à un thème comme le Prix de photographie des droits humains. Remis depuis 2015, ce prix a pour objectif de réunir l’art et la réflexion politique, de promouvoir la jeune création et de réfléchir autrement aux droits humains. Il s’adresse aux étudiants et jeunes diplômés de prestigieuses écoles d’art européennes qui sont invités à soumettre un travail traitant chaque année d’un aspect différent des droits humains.

Le 5e Prix de photographie des droits humains sera remis le mardi 5 mai 2020 au Centre de la photographie Genève (CPG), et aura pour thème : « No Planet B : les droits humains en temps de crise écologique ».

Toute reproduction interdite
© http://www.arteez.ch 2020