Les histoires extraordinaires du photographe Christian Tagliavini

L’exposition « Le Monde Extraordinaire » de Christian Tagliavini présentée au Musée de la photographie, Fotografiska, à Stockholm, nous fait voyager dans le temps.  Le photographe, né en Suisse en 1971, a été élevé en Italie. Très jeune, il est exposé aux peintures de la Renaissance Italienne. Cette période de l’Histoire de l’Art a un impact majeur sur sa façon de penser et va se retrouver dans l’ensemble de sa carrière.

Inspiré par le photographe de mode Patrick Demarchelier, l’architecte et graphiste se dirige finalement vers la photographie comme moyen d’expression. Il va choisir d’explorer les différentes facettes du portrait avec un style unique.

L’exposition est divisée en plusieurs sections qui sont autant de séries qui ont marqué la carrière du photographe. Chaque photographie est une scène qui raconte sa propre histoire. Chaque composition, thème, figure, costume, est étudié pendant les mois qui précèdent la prise de vue. Le travail préparatoire est pour l’artiste au moins aussi important et intéressant que la prise de vue. Cette dernière peut d’ailleurs prendre plusieurs semaines tant le photographe cherche la perfection et est attentif à chaque détail.

Pour sa série “1503”, exécutée en 2010, l’artiste puise son inspiration dans la Renaissance Italienne. Les portraits adoptent l’esthétique de l’époque: la pose des personnages, les jeux le lumières, les décors, les costumes, les coiffes et autres accessoires. Il ne cherche pas simplement à imiter les peintures de la renaissance mais faire un style unique de sa photographie.

9123e9_f4d96acddcf948a7b234c02686bf63e7~mv2.jpgChristian Tagliavini, 1503, Donna Clotilde © Christian Tagliavini

© CHRISTIAN TAGLIAVINI | Ritratto di Giovane Donna | Courtesy of CAMERA WORK.jpgChristian Tagliavini, 1503, Ritratto di giovane donna © Christian Tagliavini

Pour sa série “Carte”, l’artiste va effectuer un travail artisanal remarquable. Cette série, terminée en 2012, lui aura demandé plusieurs années de réflexion et de travail. Christian Tagliavini va lui-même créer les costumes de ses reines, valets et autres jokers. Pour ce faire, l’artiste devenu artisan utilise du papier et du carton qui ont été minutieusement découpés au laser. Il joue ainsi sur les  couleurs, les épaisseurs et les textures créant un contraste entre le corps des personnages en 3D et les vêtements en 2D.

IMG_2351.jpgChristian Tagliavini, Vue de l’exposition “The Extraordinary World of Christian Tagliavini”, Fotografiska, détail d’un des costumes réalisé pour la série Carte © Arteez

foto g.jpg
Christian Tagliavini, Carte, La Matta Rossa, “The Extraordinary World of Christian Tagliavini”, Fotografiska © Christian Tagliavini

IMG_2340.jpgChristian Tagliavini, Vue de l’exposition “The Extraordinary World of Christian Tagliavini”, Fotografiska © Arteez

Pour sa série “Voyages Extraordinaires”, exécutée en 2015, l’artiste nous transporte dans l’univers littéraire du XIXème siècle. Le titre même de cette série est un hommage à l’oeuvre de Jules Verne. Avec en mémoire les romans du célèbre écrivain français comme « Voyage vers le centre de la terre » ou « Vingt mille lieues sous la mer », le photographe créait de nouveaux personnages sortis de son propre imaginaire.

© CHRISTIAN TAGLIAVINI | Place des Rêves | Courtesy of CAMERA WORK .jpgChristian Tagliavini, L’attente, Place des rêves, “The Extraordinary World of Christian Tagliavini”, Fotografiska © Christian Tagliavini

© CHRISTIAN TAGLIAVINI | Le Depart |Courtesy of CAMERA WORK.jpgChristian Tagliavini, Voyages extraordinaires, Le départ, “The Extraordinary World of Christian Tagliavini”, Fotografiska © Christian Tagliavini

© CHRISTIAN TAGLIAVINI | La Selenaute | Courtesy of CAMERA WORK.jpgChristian Tagliavini, Voyages extraordinaires, La sélénaute, “The Extraordinary World of Christian Tagliavini”, Fotografiska © Christian Tagliavini

Enfin, l’exposition s’achève sur la dernière série de Christian Tagliavini, crée en 2017, et qui s’intitule “1406”. Nouvel espace temps, nouveaux personnages et nouveaux costumes sortis tout droit de l’imaginaire d’un artiste en constante recherche et évolution.

IMG_2346.jpgChristian Tagliavini, Série 1406, Vue de l’exposition “The Extraordinary World of Christian Tagliavini”, Fotografiska © Arteez

IMG_2345.jpgChristian Tagliavini, Série 1406, Vue de l’exposition “The Extraordinary World of Christian Tagliavini”, Fotografiska © Arteez

IMG_2357.jpgChristian Tagliavini, Série 1406, Vue de l’exposition “The Extraordinary World of Christian Tagliavini”, Fotografiska © Arteez

L’exposition est une véritable machine à voyager dans le temps, que ce temps soit réel ou imaginaire. Elle est à voir jusqu’au 10 juin 2018.

The Extraordinary World of Christian Tagliavini
Fotografiska, Stockholm, Suède
Du 9 mars au 10 juin 2018

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2018