Mary Cassatt “Une impressionniste américaine à Paris”

Le Musée Jacquemart-André à Paris présente une grande rétrospective consacrée à Mary Cassatt (1844 – 1926). Considérée de son vivant comme la plus grande artiste américaine, Mary Cassatt a vécu près de soixante ans en France. C’est la seule peintre américaine à avoir exposé avec le groupe des impressionnistes à Paris.

Repérée par Degas au Salon des indépendants de 1879, Mary Cassatt est l’unique figure féminine américaine du mouvement impressionniste. Elle exposera par la suite régulièrement aux côtés du groupe.

Issue d’une riche famille de banquiers américains d’origine française, Mary Cassatt a séjourné quelques années en France durant son enfance, puis poursuivi ses études à l’Académie des Beaux-Arts en Pennsylvanie, avant de s’installer définitivement à Paris. Ainsi, elle n’a cessé de naviguer entre deux continents. Cette dualité culturelle se répercute sur le style singulier de l’artiste qui a su se frayer un chemin dans le monde masculin de l’art français.

Tout comme Berthe Morisot, Mary Cassatt excelle dans l’art du portrait, qu’elle approche de manière expérimentale. Influencée par le mouvement impressionniste et ses peintres aimant à dépeindre la vie quotidienne, Mary Cassatt a pour sujet de prédilection les membres de sa famille qu’elle représente dans leur environnement intime. Son regard unique et son interprétation moderniste du sujet traditionnel de la mère à l’enfant lui vaudront, par ailleurs, une reconnaissance internationale. À travers cette thématique, le public reconnaîtra de nombreuses facettes familières de l’impressionnisme et du post-impressionnisme français.

12Mary Cassatt, Baby on Mother’s Arm (Enfant dans les bras de sa mère), vers 1891, huile sur toile, Courtesy of the Pennsylvania Academy of the Fine Arts, Philadelphia. Bequest of Peter Borie © Courtesy of the Pennsylvania Academy of the Fine Arts, Philadelphia. Bequest of Peter Borie

L’exposition réunit une sélection de prêts exceptionnels provenant des plus grands musées américains, comme la National Gallery of Art de Washington, le Metropolitan Museum of Art de New York, le Museum of Fine Arts de Boston, le Philadelphia Museum of Art, ou la Terra Foundation à Chicago, mais aussi d’institutions françaises tels que le Musée d’Orsay, le Petit Palais, l’INHA, la BNF et européennes tels que le Musée des beaux-arts de Bilbao, la Fondation Calouste Gulbenkian de Lisbonne ou encore la Fondation Bührle de Zurich. De nombreuses oeuvres proviennent également de collections privées.

Cette monographie permettra aux visiteurs de découvrir ou redécouvrir Mary Cassatt à travers une cinquantaine d’œuvres majeures, huiles, pastels, dessins et gravures, qui raconteront toute la modernité de son histoire, celle d’une Américaine à Paris.

Rarement exposés, ces chefs-d’oeuvre sont réunis au Musée Jacquemart-André pour la première fois et ce jusqu’au 23 juillet 2018.

13Mary Cassatt, Petite fille dans un fauteuil bleu, 1878, huile sur toile, National Gallery of Art, Washington, Collection of Mr. And Mrs. Paul Mellon

© Courtesy National Gallery of Art, Washington

14Mary Cassatt, Woman bathing (La Toilette), 1890-1891 estampe : pointe sèche et aquatinte, collection privée
© Courtesy Marc Rosen Fine Art and Adelson Galleries, New York

10Mary Cassatt, Portrait de Mademoiselle Louise-Aurore Villeboeuf, vers 1902, pastel sur papier beige, Paris, musée d’Orsay, don de Mlle Louise- Aurore Villeboeuf, 1978
© RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

05Mary Cassatt, Feeding the ducks (Donnant à manger aux canards), 1895, estampe : pointe sèche et aquatinte © Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art

Mary Cassatt, Une impressionniste américaine à Paris
Musée Jacquemart-André
Du 9 mars au 23 juillet 2018

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2018