Art à Monaco

La Monaco Art Week célèbre sa 3ème édition en parallèle du salon artmonte-carlo qui marque la reprise des foires et autres salons d’art physiques en Europe

Collectionneurs, professionnels et amateurs d’art se sont donnés rendez-vous cette semaine à Monaco pour découvrir le parcours proposé par l’Association Monaco Art Week et participer au salon artmonte-carlo, évènement important pour le marché de l’art après une longue « pause Covid ».

La Monaco Art Week

L’originalité du parcours Monaco Art Week réside dans la diversité des propositions artistiques: découvertes et dialogues entre différentes périodes de l’art : classique, moderne et contemporain, mais aussi entre différents médiums : de la peinture aux installations en passant par la sculpture, la photographie ou encore le graffiti.

Dans différents quartiers de la Principauté, les galeries et les maisons de ventes se sont associées à cette semaine artistique.

Le parcours commence dans le quartier de la Condamine à la galerie NM Contemporary, dont l’espace a totalement été métamorphosé par les installations optiques de Vincenzo Marsiglia. L’exposition intitulée Prospect fait référence à la portée visionnaire de l’artiste italien. Il a conduit ses recherches artistiques à partir de l’élaboration et du développement de son signe distinctif appelé UM – Unité Marsiglia – et decliné sur différents supports comme le feutre, le marbre et les œuvres digitales. A noter que Vincenzo Marsiglia est actuellement exposé à la Biennale d’architecture de Venise.

NM Contemporary, Vincenzo Marsiglia, Vue de l’exposition. Prospect at NM Contemporary. A droite, l’œuvre du même nom, est constituée d’un néon bleu réalisé en verre soufflé de Murano qui s’inspire de la forme de son étoile à quatre branches. Photo: Loic Thebaud

En accédant au quartier Monte-Carlo, les visiteurs peuvent découvrir une galerie historique de la Principauté, la Galerie Adriano Ribolzi qui célèbre son centenaire. La galerie accueille les œuvres « tableaux-sculptures » de l’artiste italien Sergio Fermariello. Juste à côté, la sculpture moderne est mise à l’honneur chez M.F. Toninelli Art Moderne, à travers un ensemble d’œuvres d’artistes de grande renommée, tels que Hans Arp ou Constantin Brâncuși. Un peu plus loin, Sotheby’s ouvre son premier espace de vente privée « pop up » avec une sélection de peintures modernes et contemporaines. 

SOTHEBY’S, Georges BRAQUE. L Aquarium Bleu© Sotheby’s 

Le parcours est également ponctué par les sculptures de la programmation Monaco Sculptures proposé par la maison Artcurial. Les oeuvres sont exposées au cœur de la Principauté en vue de leur prochaine vente du 22 juillet, en collaboration avec la Société des Bains de Mer.

ARTCURIAL Tony CRAGG
Tony Cragg, Mental Landscape, 2007, 119 x 161 x 118 cm 
(Estimate: € 200,000 – 300,000)
Presented by Artcurial, part of Monaco Sculpture programme

En face du Casino de Monte-Carlo, une des fameuses araignées de Louise Bourgeois envahie les espaces verts. La sculpture marque l’entrée du nouvel espace de Hauser & Wirth, qui dédie son exposition inaugurale à l’artiste.

HAUSER & WIRTH, Louise Bourgeois
‘Louise Bourgeois. Maladie de l’Amour’, inaugural exhibition at Hauser & Wirth Monaco, 19 June–26 September 2021, hauserwirth.com
Installation view ‘Louise Bourgeois. Maladie del’Amour’ Hauser & Wirth Monaco
© The Easton Foundation / ADAGP, Paris 2021
Courtesy the Foundation and Hauser & Wirth

A noter qu’un évènement « Hors les Murs » est proposé par NM Contemporary en collaboration avec Mazzoleni, Torino-London dans le jardin d’une collectionneuse à Èze-Bord-de-Mer, avec l’exposition collective Le déjeuner sur l’herbe, dont le titre évoque le chef-d’œuvre d’Édouard Manet. Conçue par Gaspare Luigi Marcone, l’exposition présente des sculptures, des installations, des œuvres sonores et verbo-visuelles réalisées par les artistes italiens Nina Carini, Andrea Francolino, Goldschmied & Chiari, David Reimondo et Fabio Roncato.

Le salon artmonte-carlo

Pour cette édition anniversaire, les galeries fidèles habituées au salon comme White Cube, Almine Rech, Franco Noero, Air de Paris, kamel mennour, Perrotin, Mazzoleni ou encore Mitterrand, ont été rejointes par des enseignes prestigieuses telles que Pace, Hauser & Wirth et Esther Schipper dans le secteur contemporain, mais également par des galeries d’art moderne comme Waddington Custot, Dickinson ou Thomas Gibson Fine Art ainsi que des pionniers du design comme la Galerie kreo et Carpenters Workshop.

Galerie Perrotin – Alain Jacquet Estate. Catherine a Sidi R’Bat, 1974-2004
Sérigraphie sur toile, 164 x 108 cm
Courtesy of the artist and the gallery. Tous droits réservés

Le Prix Solo artmonte-carlo – F.P.Journe a récompensé la meilleure exposition présentée sur le salon avec un jury institutionnel composé de Björn Dahlström (Directeur, Nouveau Musée National de Monaco), de Célia Bernasconi (Conservateur en chef, Nouveau Musée National de Monaco) et de Clément Minighetti (Conservateur en chef, Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean). Le prix a été attribué à l’artiste Guillaume Leblon, représenté par la Galerie Nathalie Obadia.

Galerie Nathalie Obadia – Guillaume Leblon. Temperature maximale. 2017
Aluminium cast, chromal paint, 30 x 69 x 60 cm
Courtesy of the artist and Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles
Courtesy of the artist and the gallery. Tous droits réservés

Monaco Art Week
Du 13 au 18 juillet 2021
www.monaco-artweek.com

artmonte-carlo
Du 15 au 17 juillet 2021
www.artmontecarlo.ch

Toute reproduction interdite
© http://www.arteez.ch 2021