Morestalgia de Riccardo Benassi

Le Centre d’art contemporain de Genève présente une installation environnementale évolutive de l’artiste Riccardo Benassi

Le Centre d’Art Contemporain de Genève présente Morestalgia de Riccardo Benassi, artiste italien travaillant et vivant à Berlin.

Morestalgia est une installation environnementale évolutive présentée en première mondiale à Genève. Il s’agit d’un écran LED traversable, qui propulse le visiteur dans un scénario virtuel. Cette œuvre dialogue avec une sculpture-média formée par un écran et intitulée Daily Desiderio Domestico. 

Riccardo Benassi, Morestalgia, 2019. Vue d’installation au Centre d’Art Contemporain Genève. Courtesy de l’artiste. Photo : Andrea Rossetti

L’installation diffuse chaque jour un message de l’artiste qui reste lisible pendant vingt-quatre heures. Le premier message défilant sur l’œuvre lors du vernissage était :

Endless
Love
Numbered
Days

Quatre mots qui défilent en boucle dans un dispositif vidéo faisant écho à la virtualité contemporaine. Un amour infini ne dure qu’un temps, l’artiste passe le message par un dispositif virtuel qui semble être le langage que la société contemporaine entend le mieux. Sauf qu’ici, l’écran est traversable et le visiteur peut aller voir ce qui se passe derrière ce dispositif ou monde virtuel. Il se retrouve alors face à la sculpture-média Daily Desiderio Domestico recevant le message laconique mais percutant qui nous fait revenir à la réalité.

Riccardo Benassi, Morestalgia, 2019. Vue d’installation au Centre d’Art Contemporain Genève. Courtesy de l’artiste. Photo : Andrea Rossetti

Les messages se poursuivront chaque jour jusqu’à la mort de l’artiste. A partir de ce jour, les messages continueront à défiler en boucle du premier au dernier sans interruption comme un témoignage d’une époque donnée.

Comme l’explique le commissaire d’exposition (et directeur du Centre d’Art), Andrea Bellini: «Morestalgia est un néologisme créé par Riccardo Benassi. Avec ce mot, l’artiste réfléchit à l’évolution de la notion de nostalgie post-internet. Selon l’artiste, la morestalgie peut être définie comme une nostalgie augmentée. Les êtres humains morestalgiques souhaitent vivre une expérience qu’ils imaginaient plausible mais, au lieu de la faire émaner de leur passé, ils la remplacent par une navigation immersive sur le web. L’artiste soulève ainsi plusieurs questions : comment les réseaux sociaux ont-ils contribué à unifier et normaliser des passés subjectifs et comment transformer un sentiment subjectif d’appartenance en un avenir collectif ?»

D’autres textes, des images et de la musique défilent sur le dispositif central et traversable. Riccardo Benassi nous plonge au cœur du sujet. L’artiste s’est toujours interrogé sur les rapports entre l’homme et la technologie. Cette œuvre est née d’une recherche sur la nostalgie et de ses implications à une époque où Internet envahit nos vies. Créée à partir d’une analyse centrée sur l’être humain et ses interactions, Morestalgia questionne les infrastructures, les comportements ainsi que les dispositifs des espaces de vie et des contextes urbains.

Riccardo Benassi, Morestalgia, 2019. Vue d’installation au Centre d’Art Contemporain Genève. Courtesy de l’artiste. Photo : Andrea Rossetti

Le travail de Riccardo Benassi se distingue par son approche pluridisciplinaire et réfléchit à la manière dont les dispositifs technologiques modifient radicalement les structures de vie et du réel. Ses œuvres ont été présentées dans des espaces publics et privés en Italie et à l’international. Riccardo Benassi est aussi professeur de design sonore à l’Accademia di Belle Arti Carrara de Bergame depuis 2013. Entre 2014 et 2016, il a enseigné les pratiques créatives au Collège dBs de Berlin et il est professeur invité à la NABA (Nuova Accademia di Belle Arti) de Milan depuis 2019. (https://www.naba.it)

Morestalgia de Riccardo Benassi
Centre d’art contemporain de Genève 
Jusqu’au 23 décembre 2019

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2019