Prisme 7 du Centre Pompidou

Immersion ludique, pédagogique et poétique dans le premier jeu vidéo du Centre Pompidou

« Et si le jeu vidéo était aussi capable de jouer avec les règles de l’art, d’en challenger les canons ? »

Olivier Mauco, game director de Prisme 7, président de Game in Society et co-producteur

Le Centre Pompidou est l’un des plus grands musées d’art moderne et contemporain au monde. Pour Prisme 7, le nom du nouveau jeu vidéo, l’institution parisienne a été reconstituée de façon virtuelle.

Le joueur évolue à travers des salles d’expositions, passe par les fameux tuyaux imaginés par Renzo Piano et Richard Rogers, glisse sur des plateformes et autres passerelles tout en évitant les obstacles pour récupérer des orbes rouges et des grandes gemmes bleues. Ces dernières sont les bonus pour débloquer des oeuvres d’art et appréhender la création moderne et contemporaine tout en s’amusant.

Le jeu est divisé en 7 niveaux et présente une quarantaine de pièces emblématiques du musée. Son esthétique est inspirée des oeuvres des artistes présentés.

Extrait du jeu Prisme 7, Centre Pompidou © Centre Pompidou

La première oeuvre à découvrir dans le niveau Couleur et Fonction est celle du peintre et plasticien contemporain suisse Felice Varini (*1952). Avec son oeuvre 360° rouge n°2, l’artiste transforme l’espace avec la couleur.

Extrait du jeu Prisme 7, Centre Pompidou © Centre Pompidou

Le jeu se poursuit avec la découverte de Stack de Donald Judd (1928 – 1994). L’artiste américain aime la qualité rouge cadmium : « seule couleur qui rende vraiment un objet précis. » Suivent une oeuvre du sculpteur britannique Tony Cragg (*1949) dans laquelle la couleur crée la forme ou encore Le Rhinocéros de l’artiste français Xavier Veilhan (*1963) qui associe de façon décalée une forme et une couleur.

Extrait du jeu Prisme 7, Centre Pompidou © Centre Pompidou

A la fin de chaque niveau, le joueur peut recommencer le niveau, revoir les oeuvres présentées ou encore continuer dans le prochain univers.

Le niveau 2, Couleur et Système, nous plonge dans les mécanismes de fabrication des couleurs de François Morellet (1926 – 2016), l’art cinétique de Victor Vasarely (1906 – 1997), le monde de la création assistée par ordinateur de Vera Molnár (*1924) ou encore l’illusion du mouvement avec le célèbre Manège de cochons de Robert Delauney (1885 – 1941). Le jeu se complique et devient techniquement plus intéressant en terme de jouabilité car notre avatar moléculaire doit naviguer avec son miroir.

Extrait du jeu Prisme 7, Centre Pompidou © Centre Pompidou

Nous vous laissons découvrir les autres univers du jeu (Couleur et Engagement / Couleur et Emotion / Couleur et Spiritualité / Lumière et Physique / Lumière et Immersion) tout en évitant les barrières et autres obstacles pour conserver votre « énergie créative ».

Teaser de Prisme 7 © Centre Pompidou

A noter que le jeu a été conçu en association avec Olivier Mauco de Game in Society et Abdel Bounane de Bright. Il a été réalisé grâce au soutien du ministère français de l’Éducation nationale et de la jeunesse.

Centre Pompidou
Prisme 7
À partir de 12 ans
Disponible gratuitement sur mobile (IOS/Android) et ordinateur (PC/Mac)
À télécharger sur le site PRISME7.IO

Toute reproduction interdite
© http://www.arteez.ch 2020