La Belle Epoque de Toulouse-Lautrec à la Fondation Gianadda

L’exposition Toulouse-Lautrec à la Belle Epoque, French Cancans – une collection privée – à la Fondation Pierre Gianadda offre une sélection de quelques 120 œuvres couvrant la période allant de 1890 à1900 durant laquelle l’artiste  est acteur et observateur d’une certaine vie parisienne de cette fin de siècle.

Toulouse Lautrec - Troupe Mademoiselle Eglantine (1895-1896).jpg
Henri de Toulouse-Lautrec, Troupe de Mademoiselle Eglantine, 1895-1896 Lithographie en couleurs, 61 x 80 cm, Collection particulière © Peter Schälchi

L’ensemble des affiches et estampes de cette collection privée européenne représente les oeuvres les plus remarquables d’Henri de Toulouse-Lautrec. Le jeune Lautrec livra dans ce cours laps de temps une production considérable où se distingue son art graphique. L’artiste est considéré comme un travailleur hors-pair, un graveur, lithographe et affichiste parisien à l’œil et à la griffe bien acérés.

A travers ces oeuvres d’art, le visiteur plonge dans le monde joyeux et frivole de la Belle Epoque. Il pourra ainsi revivre cet âge d’or de la vie nocturne montmartroise,  où les chansons grivoises raisonnent dans des cabarets comme “Le Mirliton”, “Le Jardin de Paris”, “Au Moulin de la Galette”, “Le Chat noir”, les cafés-concerts comme “Le Moulin rouge”, “Le Divan japonais”, “Les Folies Bergère” ou bien encore les théâtres parisiens comme “Les Ambassadeurs” où se produit Aristide Bruant.

toulouse-lautrec divan japonais 1Henri de Toulouse-Lautrec, Le Divan Japonais, 1892-1893 Lithographie en couleurs,
81x 61 cm, Collection particulière © Peter Schälchi

Cheret - La Louie Fuller (1893).jpg
Jules Cheret, La Loïe Fuller, 1893, Lithographie en couleurs, 127 x 90 cm
Collection particulière © DR

L’exposition réunit de rares lithographies en couleur, des épreuves d’essai inédites comme celles du Moulin Rouge – La Goulue. Certaines sont exposées pour la première fois comme les célèbres affiches de l’une des vedettes des beuglants Jane Avril.

Figurent également dans l’exposition les épreuves audacieuses du recueil “Elles”: suite de 11 lithographies en couleurs dans lesquels Lautrec traduit l’intimité qu’il partageait avec les filles de joies des maisons closes de l’époque.

Toulouse Lautrec - Elles (Posters edition) 1896.jpg
Henri de Toulouse-Lautrec, Elles, 1896, Lithographie en couleurs, 52 x 40 cm
Collection particulière © Peter Schälchi

En complément des oeuvres de Lautrec, figure un ensemble de peintures et de feuilles originales de ses contemporains et amis dont des oeuvres de Louis Anquetin: “L’intérieur de chez Bruant – Le Mirliton”, de Pierre Bonnard, Théophile Alexandre Steinlen: “La Tournée du Chat Noir”, Félix Vallotton, Jacques Villon et Picasso.

Anquetin - L'interieur de chez Bruant - Le Mirliton (1886-1887).jpg
Louis Anquetin, L’Intérieur de chez Bruant : Le Mirliton, 1887 Huile sur toile,
145 x 157 cm, Collection particulière © DR

La collection est vivante, chaleureuse et colorée comme l’était cette Belle Epoque sur la butte de Montmartre. L’exposition est à voir à la Fondation Pierre Gianadda de Martigny en Suisse jusqu’au 10 juin 2018.

 

Toulouse Lautrec - Jane Avril (1899).jpg
Henri de Toulouse-Lautrec, Jane Avril, 1899, Lithographie en couleurs, 55 x 36 cm Collection particulière © Peter Schälchi

Bonnard - France Champagne (1891).jpgPierre Bonnard, France-Champagne, 1891, Lithographie en couleurs, 79 x 59 cm, Collection particulière © 2017, ProLitteris, Zurich

Portrait Toulouse-Lautrec.jpgMaurice Guibert, Toulouse-Lautrec en pied avec sa canne, vers 1892,
© Musée Toulouse-Lautrec, Albi

Toute reproduction interdite
© www.arteez.ch 2018