Vincenzo Marsiglia illumine nos jours avec ses portraits étoilés

La réponse artistique de Vincenzo Marsiglia à la crise du coronavirus et la période de confinement

Capture d’écran Instagram #unritrattoperunirci

L’artiste italien, Vincenzo Marsiglia, que nous avions rencontré en début d’année lors de son installation*WRAP4 Geneva (La bonne étoile de Vincenzo Marsiglia) en marge de Artgeneve, a lancé au début de la période de confinement, un projet artistique sur les réseaux sociaux intitulé #unritrattoperunirci (#unisautourdunportrait). Ce projet propose de nous unir à travers des portraits d’art afin de générer une force et une pensée solidaire et positive.

Comme l’explique Vincenzo Marsiglia : « l’Italie et le reste du monde est en train de vivre un confinement et cela a provoqué un grand vide, un bouleversement de nos habitudes et une rupture de nos liens sociaux qui nous a fait basculer dans une vie faite d’inconnu et de questionnement ».

Le projet #unritrattoperunirci nous permet de sortir de la morosité ambiante par l’enthousiasme collectif qu’il a su faire naître. L’artiste a eu l’idée de demander à son entourage des selfies pour en réaliser des portraits d’art grâce à l’application Interactive Star App qu’il a créée en 2012. Le selfie devient par le biais de cette nouvelle technologie digitale un portrait d’art. Le visage est reproduit dans l’étoile à 4 branches de Vincenzo Marsiglia qui est devenue avec le temps le symbole de sa pratique artistique. Il a ensuite diffusé ces portraits sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook) pour réunir une communauté virtuelle et réelle. Ces portraits se retrouvent dans une constellation humaine qui symbolise l’union et sa force dans cette crise sanitaire. 

Portrait de Cristiano Leone, Artistic Director

La diffusion sur les réseaux a créé un grand enthousiasme et a dépassé les frontières de l’Italie. Le message positif est de voir que cet appel a aussi convaincu des personnes qui ne sont pas des habituées du monde de l’art. L’artiste a été touché par la participation des personnes du milieu médical qui sont les héros de cette crise sanitaire. Des médecins et soignants ont accepté l’invitation ainsi que des personnalités du monde des arts comme l’écrivain Paulo Coehlo ou encore Boris Wastiau, directeur du Musée d’ethnographie de Genève (MEG). 

Boris Wastiau, Directeur du MEG

Cette initiative est la preuve que l’art a une vraie importance même en temps de crise car le message qu’il porte est universel. Comme le souligne l’artiste, « c’est le symbole de la renaissance sociale et environnementale. »

Marsiglia espère que ce projet sera l’occasion d’un changement dans nos comportements et permettra de trouver des nouvelles voies pour revivre tous ensemble d’une façon nouvelle.

#unritrattoperunirci a rencontré un succès grandissant en quelques semaines et cela a permis à l’artiste de repenser ses espérances au-delà de cette simple diffusion sur les réseaux. Il prévoit désormais de réaliser une installation immersive, digitale et interactive, dans laquelle figureront les portraits des participants dans une constellation de visages. Cette oeuvre représentera le cri d’espoir de la communauté, tous unis pour changer les choses durablement. Le projet a retenu l’attention de Var Group en Italie ainsi que de la Fondation LKT de Luca et Katia Tommasini où l’installation sera présentée dès que cela sera possible.

Retrouvez la constellation des portraits sur le profil Instragram @marsigliastar. Le projet est dirigé par deux curatrices genevoises, Julie Fazio et Laetitia Florescu.

Portrait de Marco Poggiali, Galleria Poggiali

Toute reproduction interdite
© http://www.arteez.ch 2020